Posted on 2 Comments

Les aliments revitalisants

Il est bon de nettoyer son organisme, mais il est tout aussi important de l’aider de temps en temps à se revitaliser.
Pour cela il existe de nombreux « super aliments » qui vont aider l’organisme à faire le plein d’énergie en apportant des élèments indispensables à la vie tel les minéraux, les vitamines, les oligo-élèments, les ferments lactiques.

Quels sont les aliments permettant de tonifier nos organismes ?

Le pollen frais est une véritable « mine »  de vitamines B ayant une action directe sur le stress et la fatigue. Sans oublier les ferments lactiques qu’il renferme allant soutenir notre immunité et réensemencer nos intestins avec de bonnes souches bactériennes. Attention le pollen sec a perdu beaucoup de ces propriétés, choisissez plutôt le frais qui se présente dans des barquettes surgelées en magasin Bio ou chez l’apiculteur directement.

Les jus de légumes : rien de plus simple que de boire en guise d’apéritif un jus de légumes si possible lacto-fermenté pour avoir un apport important en vitamine et une action supplémentaire sur les intestins. Bien sur on évitera la tomate pour son coté acidifiant et on privilégiera la carotte, la betterave… et autres cocktails de légumes maisons.

Les algues, comme nous en avons déjà parlé dans un précédent article,  sont très riches en oligo-élèments, base d’une bonne communication cellulaire. Leur fort pouvoir remineralisant en font des aliments à consommer souvent. Pour commencer à découvrir les algues, essayez les noris en paillettes puis la salades du pécheur qui est un mélange de plusieurs variétés d’algues. Sur les salades c’est excellent !

Les graines germées, c’est simple à faire et bon marché. Les graines contiennent tout un patrimoine qui leur permettront de devenir des plantes, la germination va leur donner la vie et multiplier leur teneur en vitamines, minéraux et fibres (idéales pour les intestins paresseux). On utilise les graines germées sur des salades, des petits toasts, des légumes cuits… Les plus connus sont les germes de soja que l’on trouve chez les asiatiques, mais pour quoi pas essayer les germes de luzerne, de pois chiche, de lentille, de radis…

Ces « supers » aliments sont nos alliés pour maintenir une bonne santé et amènerons du nouveau et de la couleur dans nos assiettes…

Isabelle Schillig, naturopathe Grenoble-Uriage et animatrice de cours de cuisine

Posted on 2 Comments

Tiramisu au tofu

 

  • 250g de tofu
  • 2 oeufs
  • 5 cl d’eau
  • 80g sucre rapadura
  • 40g poudre de cacao amer à diluer dans de l’eau
  • 4 cs d’amaretto ou de cognac
  • 100g boudoir ou environ 15 biscuits
  • 25g cacao en poudre

 
Couper le tofu en cubes et le mixer avec l’eau.
Ajouter les Jaunes d’oeuf et le sucre. Mixer jusqu’à l’obtention d’un mélange onctueux.
Battre les blancs en neige et les incorporer à la préparation.
Imbiber rapidement (ne pas laisser tremper) les boudoirs dans le mélange cacao (diluer dans de l’eau) et alcool, tapisser le fond d’un plat rectangulaire.
Recouvrir les biscuits de la moitié de la préparation, procéder de même avec le reste des biscuits et de la crème.
Placer au moins 3h au réfrigérateur. Saupoudrer abondamment de cacao avant de servir très frais.
 
(d’après 100 recettes au tofus, édité par Soy-Nutrition et soja)

Posted on 1 Comment

Sucres et dépendances

Comment faire la différence entre les sucres et leurs qualités nutritionnelles ?

Sucres et naturopathie
Sucres et naturopathie

Les sucres à éviter :

  • le sucre blanc : son raffinage lui enlève les vitamines et minéraux, sa consommation ne présente que des désavantages (caries, envie de sucre, augmentation de la glycémie, prise de poids…)
  • sucre roux ou de canne : attention c’est souvent un sucre raffiné qui est recoloré

Les sucres à privilégier :

  • sucre intégral ou complet : sucre non raffiné issu du pressage et de l’évaporation de l’eau de la canne à sucre (Rapadura ou Muscovado). Riche en minéraux et non cariogène.
  • sirop d’érable : extrait de « l’eau » d’érable.
  • sirop à base de céréales : orge malté (contient des enzymes qui pré-digèrent les amidons), riz et blé
  • sirop d’agave : extrait de la sève d’un cactus
  • miel

Les produits sans sucres :
Le sucre est parfois remplacé par des édulcorants, au goût sucré, mais qui n’apportent pas de calorie. Toutefois leur ingestion enclenche le mécanisme de digestion du sucre ; l’organisme attend ce sucre qui ne vient pas. Dès qu’on reconsomme du sucre la glycémie devient très élevée ! Mieux vaut éviter ce genre de produit qui ne représente aucun avantage pour la santé.

Le cercle infernale du sucre : les « montagnes russes glycémiques ».
Qui n’a jamais ressenti de la fatigue en fin d’après midi, ou eu une irrésistible envie de produits sucrés ? Un apport trop grand de sucres rapides fait monter la glycemie (le taux de sucre du sang), puis elle chute sous la moyenne quelques heures plus tard. Normalement la situation se stabilise une heure après, mais en pratique, avant cela, on ressent un intense besoin de recommencer le cycle… C’est le coup de barre de 11 heures, la fatigue d’après repas, la fringale de 17 heures, le petit creux du soir…

Quelles solutions contre cette véritable « dépendance » au sucre ?

  • Privilégier les céréales surtout au petit déjeuner pour assurer un apport qualitatif d’énergie à l’organisme, qui se développe toute la matinée.
  • Eviter les produits très sucrés (soda, biscuits, confiture, pâtisserie…). Privilégiez bananes, abricots secs, chocolat noir (de bonne qualité, c’est à dire riche en cacao, 70% ou plus), boissons végétales (lait de soja, amande, noisette…).
  • Eviter de sucrer vos boissons chaudes, remplacez les par des infusions Ayurvédiques à la cannelle qui apporte un petit goût doux.
  • Les biscuits peuvent être remplacés par des fruits associés à des oléagineux (amande, noisette, noix…)
  • L’idéal serait de peu sucrer votre alimentation et en cas de besoin, privilégier le sucre intégral tel que le Rapadura.
  • Isabelle Schillig, naturopathe à Uriage
Posted on Leave a comment

Sauce à bolognaise et aux proteines de soja

  • 1 cs d’huile d’olive
  • 1 oignon émincé
  • 1 cs de concentré de tomate
  • 1 cs d’herbes de Provence
  • 1 feuille de laurier
  • 120g de proteines de soja
  • 1 cs de shoyu

Faire revenir l’oignon dans l’huile d’olive, ajouter les protéines de soja, les faire revenir 1 minutes, ajouter le shoyu et remuez.

Ajouter les herbes de Provence, le laurier, le concentré de tomate, recouvrir d’eau et laisser mijoter quelques minutes. Rectifier l’assaisonnement avant de servir.
ISabelle Schillig, naturopathe

Posted on 1 Comment

Azuki au miso

 

  • 200g de flocons d’azuki
  • 1 oignon
  • 1 petite carotte
  • 4 cc de miso de soja (pâte fermentée riche en protéines)
  • 1 cs de miel
  • 2 cs de tahin (purée de sésame)
  • 1 cs d’huile d’olive
  • 2 cc de cannelle ou de muscade

 
 
Faire cuire les flocons avec 2 fois leur volume d’eau salée, 10 minutes à feu doux. Faire revenir dans l’huile l’oignon émincé et la carotte coupée en allumettes. Retirer du feu, ajouter le miso, le miel, le tahin et la cannelle ainsi que quelques cuillères à soupe de l’eau de cuisson chaude des flocons d’azuki. Bien mélanger et ajouter aux flocons cuits. Ce plat est encore meilleur si on le laisse reposer au frais au moins 8h. Servir froid ou réchauffer.
 
 
(Recette de Claude Aubert : “ Fabuleuses légumineuses”)

Posted on 1 Comment

Crêpes à la farine de riz et de quinoa

  • 30g de farine de quinoa
  • 50g de farine de riz
  • 2 oeufs
  • 20 cl de lait de soja calcium

Mettre les farines dans un saladier, ajouter les oeufs et mélanger en incorporant petit à petit le lait de soja.

Laisser reposer 2h, et si la pâte paraît épaisse rajouter un peu de lait.

Faire chauffer dans une poêle bien huilée.
(recette « desserts et pains sans gluten » Valérie Cupillard édition La Plage)

Posted on Leave a comment

Crème de polenta

(pour 4 personnes)

  • 250g de semoule de maïs précuite
  • 1 L d’eau
  • 1 cube de bouillon de légumes
  • 4 cs à de crème de soja liquide
  • 1 pincée de muscade en poudre

Faire chauffer l’eau avec le bouillon de légumes, versez la polenta en pluie sans cesser de tourner. Remuez sur feu vif jusqu’à ce qu’elle épaississe. Hors du feu ajoutez la crème de soja et la muscade.

(Recette inspirée de « l’assiette végétarienne » de Valérie Cupillard, édition La Plage)

 
Posted on Leave a comment

Crumble aux fruits de saisons

Crumble d'abricots et poudre d'amande

(pour 4 à 6 personnes)

Crumble d'abricots et poudre d'amande
Crumble d’abricots et poudre d’amande
  • 1kg de fruits de saisons
  • 125 g à 180 g d’amande ou noisette en poudre
  • 5 cuillères à soupe de sucre Rapadura ou Muscovado
  • 1 cuillère à soupe d’eau de fleur d’oranger

Laver les fruits de saison, les découper en morceaux et les mettre dans un moule à gratin.

Mélanger la poudre d’amande et le Rapadura et bien recouvrir les fruits.

Arroser le tout avec de l’eau de fleur d’oranger.

Mettre au four pendant 30 minutes à thermostat 7.

Déguster chaud ou froid.

Astuce : peut s’accompagner pour les gourmands de crème dessert au soja vanille ou d’une boule de glace.

Recette d’Isabelle Schillig, naturopathe à Uriage près de Grenoble, Chamrousse, Vizille.

Posted on Leave a comment

Tarte aux fruits d'été

tarte aux mirabelles Isabelle Schillig

(pour 8 personnes)

  • 800g à 1kg de fruits de saison mûres (abricots, mirabelle, reine claude, prune,…)
  • 4 cs de poudre d’amande blanche

Pâte sablée

  • 250g de farine de riz
  • 60g de poudre d’amande blanche
  • 5 cs à d’huile d’olive
  • 2 oeufs
  • 50g de sucre rapadura
  • 1 pincée de sel
  • de l’eau
  • en option des amandes effilées

Préparer une pâte sablée en mélangeant dans un saladier les 2 oeufs avec le sucre rapadura ; rajouter l’huile d’olive, 60g d’amande en poudre et enfin la farine de riz et le sel. La pâte doit être homogène si besoin on rajoutera de l’eau.

Mettre la boule de pâte sur du papier cuisson et l’étaler à l’aide d’un rouleau à patisserie. NB pour faciliter cette opération on peut recouvrir la pâte avec du film pour éviter qu’elle adhère au rouleau.

Une fois la pâte étalée la mettre dans un moule à tarte, faire des petits trous sur le fond et la recouvrir avec les 4cs de poudre d’amande. Disposé dessus les fruits coupé en 2.

Faire cuire à four chaud environ 210° pendant 35 à 40 minutes.

On peut rajouter sur la tarte des amandes éffilées qu’on aura grillé préalablement soit  à la poêle ou au four.

Cette recette permet de réaliser des tartes riches en goût et plus digestes que les tartes avec flan.
La poudre d’amande sur le fond de la tarte permet d’absorber le jus des fruits et d’avoir un fond de tarte solide.

Recette de pâte sablée inspirée du livre de Valérie Cupillard “pains et desserts sans gluten”

Posted on Leave a comment

Brioche aux oranges confites

brioche_raisins Isabelle Schillig
  • 250g de farine de riz ou un mélange (riz-millet ou  riz-quinoa)
  • 14g de poudre levante
  • 6 cs d’huile d’olive
  • 15 cs de boisson végétale (soja, riz, amande, noisette)
  • 2 oeufs
  • 100 g d’oranges confites (en dés)
  • 1 cs de cognac
  • 1 goutte d’huile essentielle d’orange douce

Mélanger le sucre, les oeufs, l’huile d’olive et l’huile essenteille d’orange pour obtenir une préparation onctueuse.

Ajouter la farine avec la poudre levante, la boisson végétale et le cognac. Mélanger bien le tout et rajouter les dés d’oranges confites avant de disposer la pâte dans des petits ramequins individuels.

Mettre au four pendant 30 à 40 minute, thermostat 5.

Ces brioches se dégustent au petit déjeuner ou en guise de gouter accompagné d’un bon thé.

On peut remplacer les oranges confites par des fruits secs, on pensera alors à enlever l’huile essentielle et la remplacer par un peu de cannelle.

NB la photo représente des brioches aux raisins  à la farine de riz et millet (150g+100g)
Isabelle Schillig, naturopathe près de Grenoble