Posted on Leave a comment

Salade de betteraves aux fèves

Salade de betteraves aux fèves
Salade de betteraves aux fèves
Une petite salade estivale, rapidement faite !

Recette pour 2 personnes

  •  2 betteraves crues (moyenne à grande)
  • fèves
  • feuilles de basilic
  • amandes effilées
  • huile de colza
  • sohyu (sauce de soja)
Commencer par préparer les fèves : ouvrir les fèves et les faire cuire dans un peu d’eau pendant 10 à 15 minutes. Eplucher et couper les betteraves en gros dès. Faire revenir des amandes effilées dans une poêle ou sous le grill pour les dorer et donner un bon goût grillé. Récolter et laver quelques feuilles de basilic. Pour servir dans un bol ou sur une assiette commencer par mettre les betteraves, puis les fèves, les amandes et le basilic. Recouvrir d’un filet d’huile de colza et d’une touche de sauce au soja. Bon appétit ! Recette d’Isabelle Schillig, naturopathe à Uriage près de Grenoble, Vizille, Chamrousse, Saint Martin d’Uriage.
Posted on 9 Comments

Les huiles végétales alliées de notre santé

Pourquoi consommer des huiles végétales ?

Les bienfaits des huiles végétales sont nombreux et relativement bien connus : protection du système cardio-vasculaire, nourriture du système nerveux, anti-inflammatoire, communication entre les cellules, fabrication d’hormones…

Huiles vegetales Schillig Isabelle
Huiles vegetales Schillig Isabelle

Les associations des acides gras sont subtiles et assez fragiles. Le corps doit trouver un panel bien équilibré d’acides gras insaturés poly (oméga 3 et 6) et mono (oméga 9). Voici quelques exemples d’huiles dans lesquelles ont peut trouver les acides gras :

  • Oméga 9 : olive, noisette, avocat en fruit…
  • Oméga 6 : colza, noix, onagre, bourrache…
  • Oméga 3 : noix, colza, lin, chanvre, cameline (mais aussi les poissons des mers froides)…

On voit donc l’intérêt de varier les huiles végétales, d’autant que l’équilibre peut être perturbé par les graisses saturées (graisses animales, beurre, fromage, huile de palme, en revanche le poisson est bienvenu car il est riche en oméga 3).
Comment les choisir, les acheter ?
Pour pouvoir bénéficier de tous les bienfaits de ces huiles, elles doivent être:

  • vierge de “1ere pression à froid”
  • conditionnées dans un verre fumé ne laissant pas passer la lumière

Pour avoir plus de rendement les industriels chauffent les matières premières. Les huiles une fois chauffées ont perdu leurs atouts pour la santé et sont vides d’apports pour l’organisme. Une extraction “à froid”, en revanche, permet de préserver les avantages de chaque huile.
Pour éviter l’oxydation de l’huile due à la lumière, on choisira des verres ou des récipients opaques.
Comment utiliser, associer les huiles végétales ?
Pour un apport optimal de tous ces oméga 3, 6 et 9, voici mon conseil :

  •  pour l’assaisonnement l’huile d’olive avec de l’huile de noix ou de colza
  • pour la cuisson, l’huile d’olive est préférable à l’huile d’arachide et au beurre.
  • consommer 2 à 3 cuillères à soupe d’huile par jour

On comprend qu’un régime sans matière grasse entrainera forcément des carences importantes portant atteinte à l’organisme et à la santé : baisse de la mémoire, concentration difficile, peau peu souple,…

Ecouter mon podcast conseils bien être sur les huiles gourmandes d’Isabelle Schillig naturopathe Grenoble Uriage sur France Bleu Isere :

https://www.francebleu.fr/emissions/conseils-bien-etre-d-isabelle-schillig/isere/les-huiles-gourmandes

Isabelle Schillig, naturopathe à Uriage, Vizille et Grenoble

https://naturopathe-uriage.fr

Posted on 21 Comments

Les protéines végétales ou légumineuses

Qu’est qu’une protéine végétale ?

Proteines_vegetales
Proteines_vegetales ou légumineuses

Cette famille d’aliment est aussi appelée légumineuse, ce sont : les lentilles (verte, corail, blonde…), les fèves, les pois chiche, les pois cassés, le soja (tofu, tempeh), les haricots secs (blanc, rouge,…), les azukis, les flageolets…

Intérêts nutritionnels :

Les légumineuses représentent une autre source de protéines contenant beaucoup moins de graisses que les viandes, charcuteries et fromages. Un autre de leurs atouts c’est leur digestibilité.

L’idéal serait de réduire sa consommation de protéine animale et de les remplacer par des protéines végétales surtout pour les repas du soir.

Problématique des légumineuses :

Pour assurer un apport protéique de bonne qualité, sans carence, il est nécessaire d’associer aux légumineuses (¼) des céréales (¾). Les céréales se sont le riz, la quinoa, le blé, le sarrasin, l’orge, le millet, le kamut, l’épeautre (donc, la semoule, les pâtes, le pain…). Prenons par exemple le couscous (même sans viande) qui est un plat tout à fait équilibré : la semoule est la céréale, les pois chiches ce sont les légumineuses et les légumes accompagnent le tout… parfait ! Je vous laisse réfléchir sur le mauvais exemple du cassoulet : l’association de viande et haricots secs !

Comment les préparer ?

Il faut d’abord les faire tremper une nuit dans de l’eau pour qu’elles commencent à germer ; cela permettra également de réduire leur temps de cuisson. Exception faite pour les lentilles corail ou rose qui cuisent en 10 minutes.
Le lendemain, les rincer et les faire cuire dans une nouvelle eau ou l’on rajoutera soit de la sarriette, soit du bicarbonate de soude (attention ça mousse!), soit un morceau d’algue kombu séchée. Faire cuire le tout pendant environs 30 minutes et consommer.

Souvent des personnes se plaignent de ballonnement suite à un repas avec des légumineuses, pour éviter tout soucis il est important de bien les associer et de bien les faire tremper avant de les cuire.

Trucs et conseils :

Je vous suggère de manger des protéines végétales (sans protéine animale) 4 soirs par semaine, votre sommeil en sera amélioré et vous vous sentirez moins lourds.

Sachez qu’il existe en magasin Biologique des flocons de légumineuses (pois chiche, pois cassé, azuki et soja) qui permettent de se préparer de bon petits plats en peu de temps. Ces flocons cuisent en 10 minutes et peuvent facilement se rajouter dans une soupe, se manger en purée, servir à préparer des galettes végétales… Pour plus d’idées, voyez la rubrique « idées recettes » de mon site internet.

Osez goûter et essayer de nouvelles saveurs, votre santé n’en sera qu’améliorée !

Pour en savoir d’avantage et connaitre leur temps de cuisson spécifique et pouvoir les reconnaitre en magasin Bio https://naturopathe-uriage.fr/2015/02/22/les-proteines-vegetales-cest-quoi-et-on-les-prepare-comment/
Isabelle Schillig, naturopathe à Uriage et coach culinaire (alimentation Bio végétarienne) en Isère.