Posted on 1 Comment

Haricots rouges parsemés de persil et de gomasio

Oignons et haricots rouges

Recette pour 4 personnes

  • haricots rouges 125g
  • 1 oignon
  • eau
  • 1 à 2 cs huile d’olive

Accompagnements

  • riz
  • fenouil
  • gomasio
  • persil (facultatif)
  • huile de colza ou noix

Dans cette recette nous aurons comme protéine végétale, les haricots rouges, et comme céréales le riz et enfin du fenouil pour les légumes. Cette combinaison permet d’avoir un repas digeste et bien équilibré.

La veille faire tremper les haricots rouges dans de l’eau toute une nuit. Le lendemain matin, enlever l’eau de trempage et les mettre dans une casserole pour démarrer la cuisson. Les couvrir d’eau ou mesurer 1 volume de haricots pour 3 volumes d’eau.

Laisser cuire pendant 10 minutes, une mousse blanchâtre se forme sur le dessus (ce sont des impuretés que l’on va enlever pour les rendre plus digeste). Egoutter et rincer les haricots dans une passoire pour éliminer cette mousse. Puis recommencer la cuisson dans de l’eau froide pendant 45 minutes. Verifier toujours qu’il reste suffisamment d’eau dans votre casserole ! Une fois la cuisson finie, les haricots sont devenus tendres au toucher. Les égoutter dans une passoire.

Pendant ce temps on peut préparer les accompagnements : le riz et le fenouil. Laver et hacher le persil qui aromatisera la préparation, à rajouter à la fin uniquement.
Peler et émincer l’oignon. Dans une poêle mettre 1 cs d’huile d’olive et faire revenir l’oignon avec les haricots rouges pendant 8 à 10 minutes.

Le tout est prêt il n’y a plus qu’à servir !

Mettre plus de riz dans l’assiette que de haricots rouge, pour une bonne digestibilité de votre plat. Sur l’ensemble de l’assiette, on met un filet d’huile de colza, on parseme avec du persil haché et du gomasio

Petites astuces :

  • cuire tout le paquet d’haricots rouges (environs 500g) et congeler le surplus en petites quantités prêtes à l’emploi.
  • on peut cuire les haricots rouges le matin lorsqu’on prend son petit déjeuner pour éviter d’avoir à surveiller un autre moment de la journée
Recette d’Isabelle Schillig, Naturopathe à Uriage (38410) à 10 minutes de Grenoble.
Posted on 3 Comments

Velouté courge butternut, carotte, gingembre frais

Velouté butternut et gingembre
Courge Butternut naturopathe Uriage

Recette pour un velouté pour 4 personnes :

  • 1 courge butternut
  • 1 oignon
  • 3 carottes
  • gingembre frais
  • huile d’olive
  • crème de soja
  • sauce au sohyu
  • eau

Couper la courge en 2, la vider de ses pepins et détailler en morceaux. Laver les carottes si biologique ne pas les éplucher mais juste les brosser, puis découper en gros tronçons. Eplucher l’oignon et l’émincer.

Faire revenir dans une casserole haute de l’huile d’olive avec l’oignon. Rajouter les carottes, les morceaux de butternut et couvrir d’eau. Laisser cuire 20 minutes.

Pendant ce temps préparer le gingembre frais, enlever la peau et le râper. On le rajoutera dans la soupe en fin de cuisson.
Une fois le tout cuit, mixer avec le mixeur et rajouter si l’on veut de la crème de soja voir de la sauce au sohyu pour remplacer le sel.

Bonne dégustation !
Isabelle Schillig, naturopathe à Uriage à 10 minutes de Grenoble. Je propose des cours de cuisine santé à base de produits Biologiques et souvent une cuisine sans gluten (Uriage – Grenoble).
Pour être informé rapidement, inscrivez vous sur mon site ou ma page Facebook
https://naturopathe-uriage.fr
https://www.facebook.com/NaturopatheUriageETGrenoble.

Posted on Leave a comment

Festival de courge dans la cuisine

Potimarron, naturopathe Uriage
Potimarron, naturopathe Uriage

A l’automne c’est la fête des courges dans les cuisines !

Il existe plus de 200 variétés de courges dans le monde et je propose de vous en faire découvrir 3…. contrairement à la citrouille ou à la courge classique, ces 3 variétés dégagent très peu d’eau à la cuisson.

Le potimarron

Le potimarron, son goût est parfumé (goût de châtaigne), sa chair est orange et ferme. On en trouve au marché à la fin de l’été jusqu’à janvier, voire février, ce qui nous laisse quelques mois pour les cuisiner !

Pour le cuisiner rien de plus simple, on le lave et on le découpe en 2 et on le vide des ses pépins pour le cuire au four avec un peu d’huile sur le dessus. (partie bombé vers le bas).

Alternativement, on le détaille en petits cubes pour en faire de la soupe, de la purée ou des gratins. SURTOUT ne pas enlever la peau : à la cuisson, elle se ramollie et est une source de vitamines indispensables. Cela en fait un légume très simple à cuisiner car il nécessite peu de découpe pour le préparer, par rapport à la citrouille.

Courge Butternut

Courge originale en forme de poire, à la chair orangée, au goût de noisette. Comme pour le potimarron, sa peau se mange et elle se prépare de la même manière.
J’adore l’utiliser pour faire du velouté au butternut- carotte-gingembre voir dans mes recettes.

Courge spaghetti

Ce légume à la forme d’un ballon de rugby, renferme bien des secrets…. il y a des spagetthis dedans ! Les fibres jaunâtres de ce légumes forment de longs fils c’est pourquoi il se nomme ainsi. Attention il faudra la couper dans le sens de la largeur en gros troncons pour faire de longs spaghettis de légumes.

On coupe donc dans le sens de la largeur, on vide les pépins et on enlève la peau qui restera dure même après la cuisson. Cuire les tronçons dans de l’eau pendant 20 minutes ; avec une cuillère à soupe sortir les spaghettis. Puis dans une poêle, avec de l’huile d’olive, faire revenir de l’oignon émincé et les spaghettis végétales.

Servir avec une protéine et une céréale.

Bonne dégustation et familiarisation avec ses courges.
Isabelle Schillig, naturopathe à Uriage.

Courge spaghetti Naturopathe Uriage
Posted on Leave a comment

Tarte aux pommes (sans gluten)

Tartes aux pommes (sans gluten)
Tartes aux pommes (sans gluten)
  • 4 pommes à cuire
  • 1 verre de jus de pomme
  • 150g de poudre de noisette
  • 100g farine de riz
  • 100g farine de mais
  • 100g farine de châtaigne
  • 1 verre de lait de soja calcium
  • 1 oeuf
  • 3 cs d’huile d’olive
  • 1/2 cc de cannelle
  • 1/2 cc de cardamome

Pâte à tarte sans gluten :

Préparer la pâte à tarte en mélangeant tous les ingrédients. La pâte est collante et molle, elle ne peut pas s’étaler avec le rouleau, utiliser vos mains pour la répartir dans le plat à tarte. J’ai choisi de l’étaler seulement sur le fond du plat sans faire de rebord.

Réalisation de la tarte :

Préparer les pommes et les couper en tranches assez fines. Avec un pêle pomme c’est très facile et ludique pour les enfants.
Tartes aux pommes (sans gluten)
Tartes aux pommes (sans gluten)
Parsemer le fond de tarte avec de la poudre de noisette, recouvrir avec les pommes et arroser le dessus des pommes avec du jus de pomme. Le jus de pomme mouillera les noisettes et fera dorer les pommes de la tarte. Mettre au four à 210°C pendant 25 à 30 minutes. Cette tarte se déguste tiède ou froide, on sent légèrement la châtaigne dans la pâte qui est croustillante. Cette recette de pâte sans gluten peut s’utiliser pour d’autres tartes sucrées. S’il vous manque une de ces 3 farines, utilisez plus de farine de riz ou de mais, mais pas trop de farine de châtaigne, ce serait écoeurant. Bonne dégustation et merci pour vos commentaires Isabelle Schillig, Naturopathe à Uriage près de Grenoble.