Portrait d’une naturopathe dans le journal du Dauphiné

Le lundi 15 avril 2013 un article parlant de ma partique a paru dans le journal du Dauphiné :

« La Naturopathie s’installe à Uriage »

Isabelle Schillig, praticienne de santé naturopathe, iridologue, relaxation Thaïlandaise, s’installe sur Uriage.  Mon cabinet de consultation se trouve juste devant le panneau indiquant la commune de Vaulnaveys-le-Haut, à Uriage, s’amuse Isabelle. Je suis donc Vaulnaviarde, mais je fais avant tout partie de la grande famille d’Uriage.  Elle nous explique : « C’est lors de voyages en Australie, Nouvelle-Zélande, Thaïlande et Indonésie que j’ai découvert des techniques et des méthodes alternatives de santé et de massage. De retour en France, j’ai orienté ma formation gastronomique vers une approche de santé naturelle où l’alimentation est primordial. J’ai fréquenté durant quatre années, l’une des meilleures écoles de naturopathie le Cenatho, l’école de Daniel Kieffer, à Paris agrée par la Fenhaman (Fédération Française de Naturopathie). Lauréate du Cenatho, j’ai présenté un mémoire au sujet de la femme enceinte et son accompagnement naturopathique. Aujourd’hui je propose des consultations de naturopathie. Je suis un éducateur de santé globale. Le rôle du naturopathe n’est pas de se substituer au médecin traitant, mais d’aider et conseiller le patient sur des règles élémentaires d’hygiène vitale. Je travaille aussi sur l‘Iridologie (étude de l’iris). Ne dit-on pas en effet que les yeux sont le miroir de l’âme… ! Enfin, j’aime proposer une relaxation énergétique dans la tradition d’écoles Thaïlandaises. C’est une technique de détente proche du massage. L’idée est, dans un état de relaxation, de redonner du mouvement au corps et le libérer de ses spasmes. J’appelle cela le yoga du paresseux ! » Isabelle Schillig est installée à l’institut Complexe Beauté d’Uriage, au 2993-3031, avenue d’Uriage, où elle travaille auprès de Christelle Herkt, kératothérapeute (hygiène et qualité de la peau.)

http://www.naturopathe-uriage.fr

Article écrit par Michel Doris, journaliste au Dauphiné.

2 réflexions sur “Portrait d’une naturopathe dans le journal du Dauphiné

Les commentaires sont fermés.