Protéines végétales tout ce que vous voulez savoir

vidéos-isabelle-schillig-naturopathe-coach-culinaire-grenoble-uriage

Vous connaissez les protéines végétales ou légumineuses ?

En naturopathie, comme je conseille les gens sur leur alimentations, je parle beaucoup des légumineuses et de leurs intérêts pour la santé en tant que protéines.
Je vais vous en dire plus et vous donnez des conseils et astuces pour les préparer sereinement et rapidement.

Qu’est qu’une protéine végétale ?

Proteines_vegetales
Proteines_vegetales ou légumineuses

Cette famille d’aliment est aussi appelée légumineuse, ce sont vous les connaissez : les lentilles (verte, corail, blonde…), les fèves, les pois chiche, les pois cassés, le soja (tofu, tempeh), les haricots secs (blanc, rouge,…), les azukis, les flageolets…`

 Intérêts nutritionnels des protéines végétales  :


Les légumineuses représentent une autre source de protéines contenant beaucoup moins de graisses que les viandes, charcuteries et fromages. Un autre de leurs atouts c’est leur digestibilité.
L’idéal serait de réduire sa consommation de protéine animale et de les remplacer par des protéines végétales surtout pour les repas du soir.

 Problématique des légumineuses :

Pour assurer un apport protéique de bonne qualité, sans carence, il est nécessaire d’associer aux légumineuses (¼) des céréales (¾).
Les céréales se sont le riz, la quinoa, le blé, le sarrasin, l’orge, le millet, le kamut, l’épeautre (donc, la semoule, les pâtes, le pain…).
Prenons par exemple le couscous (même sans viande) qui est un plat tout à fait équilibré : la semoule est la céréale, les pois chiches ce sont les légumineuses et les légumes accompagnent le tout… parfait ! Je vous laisse réfléchir sur le mauvais exemple du cassoulet : l’association de viande et haricots secs !

Comment préparer les légumineuses ?

Il faut d’abord les faire tremper une nuit dans de l’eau pour qu’elles commencent à germer ; cela permettra également de réduire leur temps de cuisson. Exception faite pour les lentilles corail ou rose qui cuisent en 10 minutes.
Le lendemain, les rincer et les faire cuire dans une nouvelle eau ou l’on rajoutera soit de la sarriette, soit du bicarbonate de soude (attention ça mousse!), soit un morceau d’algue kombu séchée. Faire cuire le tout pendant environs 30 minutes et consommer.
Souvent des personnes se plaignent de ballonnement suite à un repas avec des légumineuses, pour éviter tout soucis il est important de bien les associer et de bien les faire tremper avant de les cuire.

Trucs et conseils pour préparer les protéines végétales en naturopathie :

Je vous suggère de manger des protéines végétales (sans protéine animale) 4 soirs par semaine, votre sommeil en sera amélioré et vous vous sentirez moins lourds.
Sachez qu’il existe en magasin Biologique des flocons de légumineuses (pois chiche, pois cassé, azuki et soja) qui permettent de se préparer de bon petits plats en peu de temps. Ces flocons cuisent en 10 minutes et peuvent facilement se rajouter dans une soupe, se manger en purée, servir à préparer des galettes végétales…

Pour plus d’idées, voyez la rubrique « dans ma cuisine»  pour des recettes gourmandes.
Osez goûter et essayer de nouvelles saveurs, votre santé n’en sera qu’améliorée !

Isabelle Schillig, naturopathe en Isère, 

Venez en savoir plus sur la cuisine bio végé  lors de mes ateliers de cuisine près de Grenoble à Uriage.

Des vidéos disponibles sur ma chaine youtube pour cuisiner les légumineuses.

Cliquez pour vous abonner et recevez les derniers articles et recettes du blog par e-mail.