L’alimentation de l’enfant, composition des repas (3eme partie)

3eme partie du dossier sur l’alimentation de l’enfant (besoins en vitamines et minéraux, importance du petit déjeuner).

« Petit déjeuner des Rois, déjeuner des Princes et diner du Pauvre »

Les repas de midi et du soir ont aussi leur importance sur la santé de l’enfant. Je vous propose de composer un repas ensemble.

Composition du repas :

Haricots rouges

Haricots rouges

a. Crudité et huile vierge de qualité

b. Protéine animale ou végétale

c. Céréale

d. Dessert

 

a. Crudité et huile vierge

Importance de manger des légumes crus pour leur apport en vitamine surtout la C et d’enzymes pour digérer le repas.

Salade de betteraves aux fèves

Salade de betteraves aux fèves

Assaisonner avec de l’huile vierge première pression à froid pour conserver toutes les acides gras essentiels (oméga 9, 6 et 3). En consommer 1 à 2 cuillères à soupe par jour.

L’huile d’olive peut se chauffer et les plus fragiles a ne surtout pas cuire sont les : huile de colza, noix, tournesol.

Petit rappel important les huiles vont nourrir le cerveau et donc agir sur la mémoire et la concentration. Mais aussi permettre de nourrir la peau.

b. Protéines animales et végétales

L’idéal serait de consommer 1 protéine animale le midi, ce qui est souvent le cas pour les enfants qui mangent à la cantine. Et par contre le soir associer une protéine végétale avec une céréale pour un meilleur sommeil et une digestion plus facile.

De cette manière on apporte des protéines variées et l’on optimise les apports en vitamines et minéraux de l’enfant (voir 1er article sur ce sujet).

Protéines animales ou végétalesProtéines animales ou végétales

c. Céréales

Préférez des céréales ½ complètes BIO car plus riches en vitamines et minéraux, une partie du son (enveloppe du grain) est utilisée.

Kamut

Kamut

Pourquoi plutôt en Bio ? Pour éviter les traitements par pesticides qui se trouvent sur l’enveloppe du grain.

Blé, riz*, avoine, orge, quinoa*, épeautre, millet*, kamut, sarrasin*, amarante*…. (*sans gluten)

Pour en savoir plus sur les céréales voir mon article : les céréales et leurs propriétés

d. Légumes cuits

De préférence de saison et local.

e. Dessert

On évitera les fruits cuits à ce moment là du repas pour éviter les ballonnements et inconforts digestifs qui s’en suivent.

Crumble d'abricots et poudre d'amande

Crumble d’abricots et poudre d’amande

Préférez les fruits cuits en dessert tel la compote, les bananes ou pommes au four, des crumbles à la poudre d’amande, des ananas flambées….

Autres desserts : petits biscuits peu sucré, carreaux de chocolat noir de préférence, yaourt de soja, tarte maison peu sucré, crackers de riz au chocolat,…

Prochainement un dernier article sur le goûter santé des enfants, suivez mon blog ou ma page Facebook pour connaitre la suite de ce dossier alimentation de l’enfant…. et pourquoi pas vous inscrire à ma newsletter !

Conseils d’Isabelle Schillig, naturopathe à Uriage à 10 minutes de Grenoble.

 

2 réflexions sur “L’alimentation de l’enfant, composition des repas (3eme partie)

  1. bebestore dit :

    le souci aussi c’est que avec le rythme actuel, les deux parents qui sont obligés de travailler pour subvenir aux besoins de la famille. Une fois à la maison; ils sont fatigués et n’auront pas autant de concentration et de dévouement pour la préparation de ce que leurs enfants vont manger. Donc primo, vont favoriser les aliments cuits qui sont bourrés de produits chimiques, conservant et autres. deuxièmement avec les soit disant produit bio qui en réalité sont bourré eux aussi de produit chimique, les parents ne savent plus à quoi se tenir

    J'aime

  2. ISabelle dit :

    Merci pour votre commentaire… je comprends que les parents rentrant tard, souvent bien fatigués de leur journée de travail et de toute l’organisation qui tourne autour de la vie familiale, non pas trop la tête à cuisiner. Pour moi un repas du soir peu se faire en 15 minutes et être facile à préparer.
    Pour les repas avoir des légumes frais pour faire une crudité : une salade, un peu de carotte qu’on croque, des radis, du concombre…. c’est pas le peine de faire une entrée comme au restaurant. Pour le repas en lui meme les plats touts prêts ne sont pas l’idéal comme vous le dite. Prévoir des céréales genre semoule, boulgour ou pâtes qui se cuisent vite 10 à 15 minutes, voir en cuire plus et en congeler. En protéine : poisson même en conserve, voir oeuf, panisse ou tofu, congeler des légumineuses pour avoir juste à les cuire….Voici quelques solutions, manger mieux demande de s’organiser dans le temps… Je suis en train d’organiser des cours de cuisine près de Grenoble ou justement on va apprendre à faire de la cuisine rapide et facile….
    Si pour vous le Bio ne représente pas de valeur ajouté, essayer de consommer un maximum de produits locaux.
    J’espere avoir répondu à votre demande.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.