Conseils naturopathiques pour mincir

C’est le printemps, les magazines proposent à foison des régimes minceur, souvent très contraignants et peu efficaces dans la durée. Si on arrête, on reprend sont poids d’origine avec quelques kilos en plus! Pour vous aider à alléger votre organisme et donc perdre quelques kilos superflus, je vous propose quelques conseils naturopathiques, permettant d’acquérir une hygiène de vie durable.

Dé-sucrez votre alimentation : combien de fois abusons nous de sucre rapide, contenu dans de nombreuses préparations (biscuits, barre chocolaté,…). L’organisme est entrainé dans un cercle infernal de dépendance au sucre, car le sucre appel le sucre ! Privilégions les fruits crus et déshydratés et de temps en temps un peu de sucre intégral (rapadrura ou muscovado).

Dé-salez vos plats : le sel est un exhausteur de goût, souvent on sale sans même avoir gouter la préparation. A savoir, le sel attire l’eau donc plus on sale plus on se rempli d’eau. Retrouvez de nouveaux plaisirs avec des herbes et des épices tel que la coriandre, le persil, le curcuma, le cumin, le gingembre…

Dé-graissez vos repas, les graisses saturées que l’on trouve dans les produits animaux (viande, fromage, yaourt, charcuterie) sont les alliées du cholestérol et de la cellulite. Pourquoi ne pas nourrir le corps avec des « bonnes graisses » d’origine végétale telles que les huiles « vierges de première pression à froid » et redécouvrez les délicieuses légumineuses (pois chiche, pois cassé, haricot..) qui remplaceront bénéfiquement quelques repas à base de viande sur la semaine.

Bougez et oxygénez vous, une activité physique régulière permet de faire circuler tous les liquides du corps (sang, lymphe…) et donc de remettre en mouvement des déchets stockées.

Boire suffisamment, le corps a besoin de se purifier, surtout en cette période de printemps. En boisson chaude, on pensera au thé vert et au Pu Ehr connus pour leur pouvoir drainant et brûleur de graisses.

Monodiète, on allège notre système digestif pour le mettre au repos et lui permettre de se nettoyer. Cela consiste à ne manger qu’une famille d’aliments (légumes, fruits) ou qu’un seul aliment (pomme, riz) au cours d’un repas. La monodiéte sera plus facile à mettre en place au repas du soir.

« Se mettre au vert », consommer des légumes verts riches en fibres et en chlorophylle qui permettront de relancer le transit et de soutenir les fonctions d’élimination.

 

Tous ces conseils sont généraux. Comme nous sommes tous différents, que nos besoins varient selon les saisons et les périodes de la vie, il est intéressant de savoir quels sont ses besoins individuels. C’est ce que permet la naturopathie. Le naturopathe est un éducateur de santé, il vous conseille individuellement sur votre hygiène de vie en prenant en compte votre terrain.

Isabelle Schillig, naturopathie, iridologie, relaxation Thailandaise