Le foie ami ou ennemi ?

Le foie, cet organe volumineux est souvent à l’origine de nombreux maux : mal de tête, fatigue chronique, haleine fétide, nausée, vertige, difficulté digestive, hépatite, cirrhose,…

Le foie et la vésicule biliaire travaillent ensemble, le foie produit la bile et la vésicule la stock pour la libérer aux moments opportuns.

Les 3 principales fonctions du foie :

Fonction de nettoyage : il filtre, épure le sang de nos déchets de manière continue (toxines, excès hormonaux, résidus de dégradation de nutriments…)

Fonction de stockage :il intervient dans la gestion et le stockage des graisses « bonnes et mauvaises » tel que le cholestérol, les tryglicérides…

Fonction de synthèse : il va permettre de créer de nouvelles protéines et vitamines essentielles pour l’organisme.

Faut-il soutenir ou drainer le foie ?

Dans un premier temps, je vous conseille de soutenir votre foie, c’est à dire lui permettre de se reposer et de fabriquer des nouvelles cellules hépatiques.

Si on draine un foie fatigué ne vous étonnez pas des conséquences physiques et psychologiques qui peuvent survenir : éruption cutanée, fatigue importante, humeur massacrante, digestion perturbée…

Pour soutenir le foie on va utiliser les plantes suivantes : chardon marie, desmodium, chrysantellum americanum.

Dans un deuxième temps on va drainer le foie, qui pourra cette fois-ci répondre à votre demande, car le voilà à nouveau en forme.

Pour épurer et donc stimuler le foie on utilisera surtout les plantes suivantes : artichaut, romarin, pissenlit, boldo, fumeterre, gentiane, chélidoine.

Comment aider notre foie ?

Les petits plus facile à mettre en place pour soulager notre foie et lui permettre d’assurer correctement ces fonctions pour le bien être de chacun de nous.

A éviter :

– les excès de consommation de graisses saturées (charcuterie, fromage, beurre, crème…)

– les excitants qui vont épuiser le foie : alcool, drogue, tabac…

– le stress chronique ou des colères intériorisées qui vont surmener le foie.

A ajouter :

1 soir par semaine faire une monodiète de légumes pour mettre les fonctions digestives au repos. Ce repas sera composé de légumes crus et cuits accompagnés d’un peu d’huile et d’herbes ou épices.

Pour aider le foie pensez à mettre une bouillotte chaude sur le foie (hors crise hépatique). Le foie est l’organe le plus chaud de l’organisme.

Ne vous privez pas des légumes verts et surtout lorsque c’est la saison des légumes alliés du foie tel que l’artichaut, le romarin, l’endive, la roquette, l’ail et l’oignon.

Isabelle Schillig, Naturopathe à Uriage, près de Vizille et Grenoble