Posted on Leave a comment

Oeuf dans son nid de courge spaghetti

oeuf dans son nid de spaghetti

Je vous propose une idée de recette ludique et savoureuse avec de la courge spaghetti qu’on trouve en automne et en hiver sur les étalages des marchés locaux.

Cette courge à la peau et chair jaune libère un parfum de noisette, elle a la particularité d’être constituée de fibres tel des spaghettis.

  • 1 courge spaghetti
  • 4 oeufs
  • muscade

Couper la courge spaghetti en tronçons épais dans le sens de la largeur pour préserver les spaghettis. Puis les faire cuire dans un peu d’eau pendant 25 à 30 minutes.

Une fois cuite, détacher les spaghettis à l’aide d’une cuillère à soupe et former des nids assez épais, que l’on déposera dans un plat pour le four. Déposer un oeuf dans le nid, rajouter une pincée de muscade râpée avant de faire cuire au four pendant 15 minutes environs à 180°C. Attention éviter de faire cuire trop longtemps ou à trop forte température pour que l’oeuf puisse rester tendre.

 

Recette d’Isabelle Schillig, naturopathe à Uriage près de Grenoble, blogeuse culinaire.
Vous pouvez suivre mes publications en vous abonnant à mon blog : https://naturopathe-uriage.fr ou à ma page Facebook : https://www.facebook.com/NaturopatheUriageETGrenoble

Posted on Leave a comment

Festival de courge dans la cuisine

Potimarron, naturopathe Uriage
Potimarron, naturopathe Uriage

A l’automne c’est la fête des courges dans les cuisines !

Il existe plus de 200 variétés de courges dans le monde et je propose de vous en faire découvrir 3…. contrairement à la citrouille ou à la courge classique, ces 3 variétés dégagent très peu d’eau à la cuisson.

Le potimarron

Le potimarron, son goût est parfumé (goût de châtaigne), sa chair est orange et ferme. On en trouve au marché à la fin de l’été jusqu’à janvier, voire février, ce qui nous laisse quelques mois pour les cuisiner !

Pour le cuisiner rien de plus simple, on le lave et on le découpe en 2 et on le vide des ses pépins pour le cuire au four avec un peu d’huile sur le dessus. (partie bombé vers le bas).

Alternativement, on le détaille en petits cubes pour en faire de la soupe, de la purée ou des gratins. SURTOUT ne pas enlever la peau : à la cuisson, elle se ramollie et est une source de vitamines indispensables. Cela en fait un légume très simple à cuisiner car il nécessite peu de découpe pour le préparer, par rapport à la citrouille.

Courge Butternut

Courge originale en forme de poire, à la chair orangée, au goût de noisette. Comme pour le potimarron, sa peau se mange et elle se prépare de la même manière.
J’adore l’utiliser pour faire du velouté au butternut- carotte-gingembre voir dans mes recettes.

Courge spaghetti

Ce légume à la forme d’un ballon de rugby, renferme bien des secrets…. il y a des spagetthis dedans ! Les fibres jaunâtres de ce légumes forment de longs fils c’est pourquoi il se nomme ainsi. Attention il faudra la couper dans le sens de la largeur en gros troncons pour faire de longs spaghettis de légumes.

On coupe donc dans le sens de la largeur, on vide les pépins et on enlève la peau qui restera dure même après la cuisson. Cuire les tronçons dans de l’eau pendant 20 minutes ; avec une cuillère à soupe sortir les spaghettis. Puis dans une poêle, avec de l’huile d’olive, faire revenir de l’oignon émincé et les spaghettis végétales.

Servir avec une protéine et une céréale.

Bonne dégustation et familiarisation avec ses courges.
Isabelle Schillig, naturopathe à Uriage.

Courge spaghetti Naturopathe Uriage