Posted on

Le sesame conseils de votre NaturO’ dans le Sat’Info de juillet

On m’a sollicite en tant qu’experte de l’alimentation saine et naturopathe pour un article sur le Sesame.

“Sésame, parle-moi !

Retrouvez tout l’article sur le sésame  publié en juillet 2018 en ligne sur le site de Satoriz.
Voici un extrait  de l’article ou je vous livre mes conseils :
 

Sésame, nourris-moi !

Paré de mille vertus, le sésame est souvent qualifié de trésor nutritionnel. Selon différentes sources, il pulvériserait des records de minéraux et d’antioxydants. Mais qu’en est-il dans notre assiette, au quotidien, une fois la précieuse graine transformée en gomasio, en purée, en huile ? Pour y voir plus clair, nous avons questionné Isabelle Schillig, naturopathe et coach culinaire à Uriage (Grenoble), qui conseille régulièrement à ceux qui la consultent d’enrichir leur alimentation en sésame pour les raisons suivantes :


Le sésame est riche de bonnes graisses. Il s’agit principalement d’Omégas 6 et 9, à compléter en consommant des huiles ou des graines riches en Omégas 3, comme les noix, le lin ou le colza. L’huile vierge de sésame se consomme de préférence crue. Quant à l’huile de sésame toastée, elle a perdu certaines de ses propriétés lors de la torréfaction des graines mais elle est si savoureuse que l’on peut y avoir régulièrement recours dans le but d’apporter du goût aux salades – une option bien plus satisfaisante que les sauces riches en matières grasses de moins bonne qualité, qui offrent moins de saveur alors même que l’on a tendance à en verser davantage.


Le sésame apporte énormément de calcium et de magnésium d’origine végétale. La combinaison des deux est importante, car c’est le magnésium qui permet à l’organisme de fixer le calcium. Notre spécialiste conseille donc le sésame aux personnes qui cherchent à enrichir leur alimentation en calcium d’origine végétale, en conseillant de bien mâcher les petites graines, ou alors de les consommer plutôt moulues (gomasio) ou broyées (purée), pour une meilleure assimilation. Pour petits et grands, elle recommande le gomasio, très savoureux. Le sésame est également riche en fer, en phosphore et en zinc, mais pas davantage que d’autres oléagineux.


Le sésame contient des lignanes, des fibres qui font gonfler le bol alimentaire et aident à lutter contre la constipation. Dans ce cas, même les graines de sésame entières jouent leur rôle.
Pour les personnes déstabilisées par l’amertume du sésame complet, Isablle Schillig conseille d’opter pour le sésame noir ou la purée de sésame demi-complet (nutritionnellement plus intéressante que la blanche).”

Article publié sur le site de Satoriz et dans la revue Sat’info

http://www.satoriz.fr/infos-produits/sesame-parle-moi/

Posted on 1 Comment

Haricots rouges parsemés de persil et de gomasio

Oignons et haricots rouges

Recette pour 4 personnes

  • haricots rouges 125g
  • 1 oignon
  • eau
  • 1 à 2 cs huile d’olive

Accompagnements

  • riz
  • fenouil
  • gomasio
  • persil (facultatif)
  • huile de colza ou noix

Dans cette recette nous aurons comme protéine végétale, les haricots rouges, et comme céréales le riz et enfin du fenouil pour les légumes. Cette combinaison permet d’avoir un repas digeste et bien équilibré.

La veille faire tremper les haricots rouges dans de l’eau toute une nuit. Le lendemain matin, enlever l’eau de trempage et les mettre dans une casserole pour démarrer la cuisson. Les couvrir d’eau ou mesurer 1 volume de haricots pour 3 volumes d’eau.

Laisser cuire pendant 10 minutes, une mousse blanchâtre se forme sur le dessus (ce sont des impuretés que l’on va enlever pour les rendre plus digeste). Egoutter et rincer les haricots dans une passoire pour éliminer cette mousse. Puis recommencer la cuisson dans de l’eau froide pendant 45 minutes. Verifier toujours qu’il reste suffisamment d’eau dans votre casserole ! Une fois la cuisson finie, les haricots sont devenus tendres au toucher. Les égoutter dans une passoire.

Pendant ce temps on peut préparer les accompagnements : le riz et le fenouil. Laver et hacher le persil qui aromatisera la préparation, à rajouter à la fin uniquement.
Peler et émincer l’oignon. Dans une poêle mettre 1 cs d’huile d’olive et faire revenir l’oignon avec les haricots rouges pendant 8 à 10 minutes.

Le tout est prêt il n’y a plus qu’à servir !

Mettre plus de riz dans l’assiette que de haricots rouge, pour une bonne digestibilité de votre plat. Sur l’ensemble de l’assiette, on met un filet d’huile de colza, on parseme avec du persil haché et du gomasio

Petites astuces :

  • cuire tout le paquet d’haricots rouges (environs 500g) et congeler le surplus en petites quantités prêtes à l’emploi.
  • on peut cuire les haricots rouges le matin lorsqu’on prend son petit déjeuner pour éviter d’avoir à surveiller un autre moment de la journée
Recette d’Isabelle Schillig, Naturopathe à Uriage (38410) à 10 minutes de Grenoble.
Posted on 4 Comments

Le Gomasio et son utilisation

Le Gomasio c’est quoi ?

Tout simplement du sésame que l’on mixe avec du sel. Cela donne un condiment qui remplace le sel.  En plus le sésame est intéressant pour sa richesse en magnésium et calcium, souvent en carence chez les personnes stressées, sportifs, femmes enceintes, même pour les enfants en croissance, les personnes sous pilules, les séniors, etc… Le gomasio combine ainsi plaisir et santé !

Gomasio et naturopathie
Gomasio et naturopathie

Recette :

  • 500 g de sésame complet
  • 2 cs sel de Gérande

Faire revenir en 2 fois le paquet de sésame dans une poêle pour permettre aux petites graines de bien griller. Attention le sésame saute de la poêle si elle est trop chaude, donc réduire le feu. Bien mélanger avec une spatule en bois en faisant griller.

Dans un mixeur en position hachoir mettre le sel et rajouter le sésame chaud. Mixer le tout. Laisser refroidir et mixer à nouveau pour bien broyer le sésame.

Voila c’est déjà fait, y a plus qu’à stocker ce gomasio dans un récipient hermétique.

Suggestions d’utilisation :

  • Tremper vos radis dans du gomasio… un délice !
  • Saupoudrer vos salades et vos céréales avec ce condiment (bien sur on ne sale pas en plus les plats c’est mieux)
  • Pour l’apéro des légumes crus en bâtonnets à tremper dans le gomasio
  • L’association avocat et gomasio est assez géniale…
radis noir et gomasio
Radis noir et gomasio conseils de votre naturopathe Isabelle Schillig

Remarque :

Le gomasio du commerce, je le trouve personnellement trop salé…

Le goûter c’est l’adopter….

Je parle du gomasio du radis noir dans l’émission radio sur France Bleu Isere, voici le podcast :
https://www.francebleu.fr/emissions/cuisine-ensemble-recettes-conseils-questions/isere/instant-detox
Recette et conseils d’Isabelle Schillig, naturopathe à Uriage près de Grenoble, Chamrousse et Vizille.