Posted on Leave a comment

Les Bactéries d’Intestin et notre comportement

En naturopathie l’intestin est un pilier centrale de la santé…
Cette soirée animée par un chercheur au CNRS pourra également apporter des donnés complémentaires sur ce précieux intestin et ses effets sur notre santé…

Soirée conférence-débat :

LES BACTÉRIES DE L’INTESTIN PEUVENT-ELLES INFLUER SUR NOTRE COMPORTEMENT ?

JEUDI 19 MARS 2015 À 20H30 AU LYCÉE DES PORTES DE L’OISANS DE VIZILLE

PAR LAURENT NAUDON, CHARGÉ DE RECHERCHES AU CNRS, INRA , MICALIS

Notre tube digestif héberge une communauté microbienne appelée microbiote intestinal (anciennement flore intestinale), qui est de plus en plus considéré comme un organe à part entière. Ce microbiote est impliqué dans divers aspects de la physiologie de l’hôte, comme la digestion  ou l’immunité. Par contre, le  rôle qu’il pourrait jouer dans le développement et le fonctionnement du cerveau est encore mal connu et constitue un nouvel axe de recherche. C’est seulement depuis quelques années, qu’un nombre croissant de résultats expérimentaux a montré l’inf luence du microbiote intestinal sur le comportement et les performances cognitives de l’hôte, ainsi  que sur la biochimie cérébrale. Ceci implique l’existence d’un dialogue entre le microbiote intestinal et le cerveau, qui lorsqu’il est altéré pourrait…

Voir l’article original 22 mots de plus

Continue reading Les Bactéries d’Intestin et notre comportement

Posted on Leave a comment

Encore une reconnaissance de la naturopathie !

Le Monde, citant The Verge, publie un article sur les intestins, le “2eme cerveau”, et son importance.
http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2013/08/22/psychosoma-guerir-des-maladies-mentales-en-soignant-lintestin-ce-deuxieme-cerveau/

Que disent-ils ? Ce que la naturopathie défend depuis longtemps :  il est parfois crucial d’assainir et de ré-ensemencer la flore intestinale, pour aborder la santé en général, et certains maux physiques, psychiques, ou psychologiques, même s’ils semblent a-priori éloignés du processus de digestion (anxiété, dépression, fatigue, fringales…).

C’est un thème que j’aborde souvent en consultation, et je suis contente de le voir évoqué ainsi, dans un média grand public !
Pour en savoir plus “la flore intestinale miroir de notre santé”

Posted on Leave a comment

Drainer son corps

naturoblog-isabelle-schillig-naturopathe-grenoble-uriage

Les saisons propices au drainage sont le printemps et l’automne. Au printemps on nettoie l’organisme des surplus de l’hiver ; tandis qu’en automne on prépare le corps à s’adapter au froid. Sans oublier les périodes ou l’on va accumuler des repas copieux bien « arrosés », dans ce cas aussi un drainage serait idéal!

 Comment drainer son organisme ?

Il s’agit de stimuler les émonctoires, organes assurant le nettoyage du corps, par différents moyens. Particulièrement en cas de fatigue après les repas, langue pâteuse, peau boutonneuse, cernes, sensibilité aux infections…

Nettoyer son corps toute l’année: faire une monodiète un soir par semaine, on ne mangera qu’une famille d’aliments (légumes, fruits) ou qu’un seul aliment (carotte, cerise, riz) selon les saisons. Les herbes, les épices et l’huile sont utilisables.

Intestin : mettez vous au « vert », variez les légumes verts de saison. Pensez aux blettes, épinards, brocolis, choux, poireaux… Leur richesse en fibres facilitent le transit. Plantes : mauve, anis vert, cannelle, cumin, menthe…
Foie et vésicule biliaire : consommez des légumes de saveur amer et soufré : artichaut, endive, pissenlit, radis noir, oignon et ail. Plantes : fumeterre, romarin, curcuma, genévrier…
Reins : boire suffisamment dans la journée : eau, thé vert et tisane. Plantes diurétiques : jus et sève de bouleau, reine des prés, queue de cerises, bruyère…
Peau : stimulez le nettoyage de votre peau en transpirant tout simplement! Le sport et le sauna sont idéales pour ça. Le hammam facilitera l’élimination de peaux mortes.  Plantes : pensée sauvage, bardane, bourrache…
Poumon : oxygénez vous, ne vous privez pas d’activité physique ! Ces activités peuvent se faire en famille de manière ludique. Plantes : gingembre, serpolet, ronce, hysope…

Ces exemples sont déconseillées aux jeunes enfants, lors de la grossesse et aux personnes de poids faible. Si vous êtes dévitalisé on évitera le drainage risquant de déclencher une « crise curative ». Se faire guider par un naturopathe pour un suivi adapté et personnalisé.

 Ne faite pas durer une cure plus d’un mois, sinon vous risquez une déminéralisation.

Isabelle Schillig naturopathe à Uriage en Isère