Posted on

Une cure pour votre foie au printemps

cours-de-cuisine-santé-2015-2016

Nous sommes actuellement (en début mars) dans la 5eme saison, correspondant en médecine Traditionnelle Chinoise à la Rate, à la couleur jaune, aux soucis et à l’élément Terre.

La saison du printemps commence petit à petit à s’installer dans la nature, les primevères sortent de sous la neige, l’ail des ours commence à “parfumer” les forets, les bourgeons sont prêts… Et pour votre corps qu’en est-il ? Après les longs mois d’hiver ou des repas souvent plus riches et gras étaient au rendez vous….

Pour la cure de printemps, il est souvent nécessaire de penser au foie…

http://acupuncturechantellevignola.wordpress.com/
http://acupuncturechantellevignola.wordpress.com/

Le foie assure de nombreuses fonctions dont les plus importantes sont :

  • grand filtre à déchets endogènes ou exogènes
  • assure la synthèse de la bile qui va permettre d’émulsionner les corps gras
  • stockage et synthèse de vitamines, minéraux et cholesterol
  • rôle de défénse car 30% des cellules du foie ont une action sur l’immunité….

Le foie est un organe qui peut se fatiguer voir se dérégler suite à  : une mauvaise alimentation, un stress répété ou des colères rentrées, une consommation importante d’alcools ou de graisses saturées…..

Comment reconnaître des signes de désordre hépatique :

  • langue pâteuse et dépôt blanchâtre le matin sur la langue
  • mauvais haleine
  • nausée, écoeurement
  • transit contrarié
  • mauvaise humeur matinale
  • maux de tête
  • peu d’énergie le matin
  • reveil nocturne entre 1h et 3h du matin….

1. L’alimentation

Pour soulager le foie et lui permettre d’assurer progressivement toutes ses fonctions on peut réduire voir supprimer certains aliments temporairement : les produits laitiers, la charcuterie, l’alcool, les additifs alimentaires, les graisses saturées…
On va privilégier : les huiles vierges 1ere pression à froid, les légumes surtout les verts et les fruits, les céréales 1/2 complètes BIO, les épices (curcuma, gingembre),… On veillera à consommer des aliments riches : en composées soufrés (les choux, les radis, le cresson, la roquette…) ou les alliacées (ail, oignon, ail des ours, poireau, ciboulette, échalote….).
L’alimentation va jouer un rôle important dans les fonctions de soutien et de détoxination du foie, c’est la base pour retrouver un foie en pleine santé.

2. Les plantes et leurs actions sur le foie

Parfois on veut drainer le foie, c’est à dire le stimuler pour qu’il se nettoie. Personnellement je conseille avant de faire cela de s’assurer que le corps pourra gérér tous les déchets qui vont être relâchés par l’organisme. Il est important d’établir un bilan vital chez un naturopathe afin d’adapter la cure qui vous convient personnellement (régénérer, drainer, detox).

Voici quelques plantes ayant une action sur le foie :

artichaut
http://www.finisteretourisme.com/maison-de-lartichaut
  • plantes protectrices du foie : desmodium, curcuma, chardon marie, fumeterre
  • plantes drainantes du foie et de la vésicule biliaire : artichaut, romarin, radis noir

Isabelle Schillig reçoit sur rendez vous en naturopathie, iridologie et relaxation Thailandaise près de Grenoble. Elle anime des cours de cuisine végétarienne à Uriage.
Vous pouvez suivre mes publications en vous abonnant à mon blog https://naturopathe-uriage.fr
ou à ma page Facebook https://www.facebook.com/NaturopatheUriageETGrenoble

Posted on 1 Comment

Et si ça venait du foie ?

cours-de-cuisine-santé-2015-2016

Nous sommes actuellement (en début mars) dans la 5eme saison, correspondant en médecine Traditionnelle Chinoise à la Rate, à la couleur jaune, aux soucis et à l’élément Terre.
La saison du printemps commence petit à petit à s’installer dans la nature, les primevères sortent de sous la neige, l’ail des ours commence à “parfumer” les forets, les bourgeons sont prêts… Et pour votre corps qu’en est-il ? Après les longs mois d’hiver ou des repas souvent plus riches et gras étaient au rendez vous….
Pour la cure de printemps, il est souvent nécessaire de penser au foie…

http://acupuncturechantellevignola.wordpress.com/
http://acupuncturechantellevignola.wordpress.com/

Le foie assure de nombreuses fonctions dont les plus importantes sont :

  • grand filtre à déchets endogènes ou exogènes
  • assure la synthèse de la bile qui va permettre d’émulsionner les corps gras
  • stockage et synthèse de vitamines, minéraux et cholesterol
  • rôle de défénse car 30% des cellules du foie ont une action sur l’immunité….

Le foie est un organe qui peut se fatiguer voir se dérégler suite à  : une mauvaise alimentation, un stress répété ou des colères rentrées, une consommation importante d’alcools ou de graisses saturées…..

Comment reconnaître des signes de désordre hépatique :

  • langue pâteuse et dépôt blanchâtre le matin sur la langue
  • mauvais haleine
  • nausée, écoeurement
  • transit contrarié
  • mauvaise humeur matinale
  • maux de tête
  • peu d’énergie le matin
  • reveil nocturne entre 1h et 3h du matin….

1. L’alimentation

Pour soulager le foie et lui permettre d’assurer progressivement toutes ses fonctions on peut réduire voir supprimer certains aliments temporairement : les produits laitiers, la charcuterie, l’alcool, les additifs alimentaires, les graisses saturées…
On va privilégier : les huiles vierges 1ere pression à froid, les légumes surtout les verts et les fruits, les céréales 1/2 complètes BIO, les épices (curcuma, gingembre),… On veillera à consommer des aliments riches : en composées soufrés (les choux, les radis, le cresson, la roquette…) ou les alliacées (ail, oignon, ail des ours, poireau, ciboulette, échalote….).
L’alimentation va jouer un rôle important dans les fonctions de soutien et de détoxination du foie, c’est la base pour retrouver un foie en pleine santé.

2. Les plantes et leurs actions sur le foie

Parfois on veut drainer le foie, c’est à dire le stimuler pour qu’il se nettoie. Personnellement je conseille avant de faire cela de s’assurer que le corps pourra gérér tous les déchets qui vont être relâchés par l’organisme. Il est important d’établir un bilan vital chez un naturopathe afin d’adapter la cure qui vous convient personnellement (régénérer, drainer, detox).

Voici quelques plantes ayant une action sur le foie :

artichaut
http://www.finisteretourisme.com/maison-de-lartichaut


 

  • plantes protectrices du foie : desmodium, curcuma, chardon marie, fumeterre
  • plantes drainantes du foie et de la vésicule biliaire : artichaut, romarin, radis noir

 
Isabelle Schillig reçoit sur rendez vous en naturopathie, iridologie et relaxation Thailandaise près de Grenoble. Elle anime des cours de cuisine végétarienne à Uriage.


Vous pouvez suivre mes publications en vous abonnant à mon blog https://naturopathe-uriage.fr
ou à ma page Facebook https://www.facebook.com/NaturopatheUriageETGrenoble

Posted on Leave a comment

Drainer ou soutenir son foie pour la cure de printemps ?

cours-de-cuisine-santé-2015-2016

En ce début de printemps, j’ai envie de vous parler du foie qui est l’organe associé à cette saison en médecine Traditionnelle Chinoise.

http://acupuncturechantellevignola.wordpress.com/
http://acupuncturechantellevignola.wordpress.com/

Le foie assure de nombreuses fonctions dont les plus importantes sont :

  • grand filtre à déchets endogènes ou exogènes
  • assure la synthèse de la bile qui va permettre d’émulsionner les corps gras
  • stockage et synthèse de vitamines, minéraux et cholesterol
  • rôle de défénse car 30% des cellules du foie ont une action sur l’immunité….

Le foie est un organe qui peut se fatiguer voir se dérégler suite à  : une mauvaise alimentation, un stress répété ou des colères rentrées, une consommation importante d’alcools ou de graisses saturées…..

Comment reconnaître des signes de désordre hépatique :

  • langue pâteuse et dépôt blanchâtre le matin sur la langue
  • mauvais haleine
  • nausée, écoeurement
  • transit contrarié
  • mauvaise humeur matinale
  • maux de tête
  • peu d’énergie le matin
  • reveil nocturne entre 1h et 3h du matin….

1. L’alimentation

Pour soulager le foie et lui permettre d’assurer progressivement toutes ses fonctions on peut réduire voir supprimer certains aliments : les produits laitiers, la charcuterie, l’alcool, les additifs alimentaires, les graisses saturées…
On va privilégier : les huiles vierges 1ere pression à froid, les légumes surtout les verts et les fruits, les céréales 1/2 complètes BIO, les épices (curcuma, gingembre),… On veillera à consommer des aliments riches : en composées soufrés (les choux, les radis, le cresson, la roquette…) ou les alliacées (ail, oignon, poireau, ciboulette, échalote….).
L’alimentation va jouer un rôle important dans les fonctions de soutien et de désintoxication du foie, c’est la base pour retrouver un foie en pleine santé.

2. Les plantes et leurs actions sur le foie

Parfois on veut drainer le foie, c’est à dire le stimuler pour qu’il se nettoie. Personnellement je conseille avant de faire cela de s’assurer que le corps pourra gérér tous les déchets qui vont être relâchés par l’organisme. Il est important d’établir un bilan vital chez un naturopathe afin d’adapter la cure qui vous convient personnellement (régénérer, drainer, detox).

Voici quelques plantes ayant une action sur le foie :

artichaut
http://www.finisteretourisme.com/maison-de-lartichaut

  • plantes protectrices du foie : desmodium, chardon marie, fumeterre
  • plantes drainantes du foie et de la vésicule biliaire : artichaut, romarin, radis noir

Isabelle Schillig reçoit sur rendez vous en naturopathie, iridologie et relaxation Thailandaise près de Grenoble. Elle anime des cours de cuisine végétarienne à Uriage.

Vous pouvez suivre mes publications en vous abonnant à mon blog https://naturopathe-uriage.fr
ou à ma page Facebook https://www.facebook.com/NaturopatheUriageETGrenoble

Posted on 1 Comment

Fêtes de fin d’année et naturopathie

Passer les fêtes sereinement

Les festivités se préparent, on a envie de se faire plaisir, de se régaler de nombreux   mets, de déguster du bon vin… de retrouver notre coté épicurien. Malheureusement,   pour certains, ces fêtes sont souvenirs de ballonnements, d’inconforts digestifs, de   refroidissements… Et pourquoi pas réussir à célébrer en étant en pleine forme pour en   profiter pleinement ?

Les Fêtes sans soucis avec la naturopathie !

Tout d’abord, au niveau de l’alimentation, si vous savez qu’un gros repas vous attend, la veille au soir et le lendemain ne mangez que de la bonne soupe de légumes (je vous conseille la soupe potimarron ou de butternut gingembre) à volonté, sans accompagnement (sauce, crème, fromage, pain…). Vous mettrez ainsi votre organisme au repos !
Essayez d’apprécier sans précipitation les délicieux plats de fêtes, en prenant le temps de mâcher ; cela facilitera la digestion.
Si vous avez un peu abusé de vin ou de plats un peu gras, soulager votre foie en savourant des légumes verts riches en chlorophylle (comme : le poireau, la salade verte, le brocoli, l’artichaut, les haricots verts…). Le romarin en décoction, faire frémir 5 minutes dans de l’eau, sera un compagnon des fêtes.
On peut aider l’organisme en profondeur en prenant des compléments alimentaires :

  • Ergy-epur de Nutergia (1 bouchon dose par jour) qui aura une action drainante et régénératrice des cellules du foie.
  • Hepatobiane de Pileje 1 sachet ou 1 gélule pour un bon fonctionnement hépatique et biliaire.

Bien sur des conseils individualisés comme donnés lors de consultations naturopathiques seront plus efficaces !
Parfois les repas de fêtes se suivent de maux de ventre, pour cela on peut consommer des épices digestives : cannelle, cumin, fenouil, anis…. L’alimentation, toujours elle, c’est la base de la santé : prévoir une monodiète sur 1 ou 2 repas. Si les maux continuent, il est bon de refaire sa flore intestinale pour aider les fonctions d’assimilation, immunitaires et de régulation du transit.
Pour finir le repas en beauté, goûtez le Tchai (infusion d’un mélange d’épices que l’on recouvre d’un nuage de lait de soja ou riz), bien connu pour ses propriétés digestives. Et pourquoi pas une infusion de thym ou de verveine pour les mêmes raisons ?
N’oubliez pas de boire de l’eau dans la journée, pour aider l’organisme à s’auto-nettoyer.
Rien de tel qu’un peu d’exercice entre les repas, une promenade dans la nature, voilà qui serait bien ! Passez de bonnes fêtes de fin d’année en pleine forme !

Isabelle Schillig, naturopathe près de Grenoble à Uriage.

Posted on 2 Comments

Le foie ami ou ennemi ?

Le foie, cet organe volumineux est souvent à l’origine de nombreux maux : mal de tête, fatigue chronique, haleine fétide, nausée, vertige, difficulté digestive, hépatite, cirrhose,…
Le foie et la vésicule biliaire travaillent ensemble, le foie produit la bile et la vésicule la stock pour la libérer aux moments opportuns.

Les 3 principales fonctions du foie :

Fonction de nettoyage : il filtre, épure le sang de nos déchets de manière continue (toxines, excès hormonaux, résidus de dégradation de nutriments…)
Fonction de stockage :il intervient dans la gestion et le stockage des graisses « bonnes et mauvaises » tel que le cholestérol, les tryglicérides…
Fonction de synthèse : il va permettre de créer de nouvelles protéines et vitamines essentielles pour l’organisme.

Faut-il soutenir ou drainer le foie ?

Dans un premier temps, je vous conseille de soutenir votre foie, c’est à dire lui permettre de se reposer et de fabriquer des nouvelles cellules hépatiques.
Si on draine un foie fatigué ne vous étonnez pas des conséquences physiques et psychologiques qui peuvent survenir : éruption cutanée, fatigue importante, humeur massacrante, digestion perturbée…
Pour soutenir le foie on va utiliser les plantes suivantes : chardon marie, desmodium, chrysantellum americanum.
Dans un deuxième temps on va drainer le foie, qui pourra cette fois-ci répondre à votre demande, car le voilà à nouveau en forme.
Pour épurer et donc stimuler le foie on utilisera surtout les plantes suivantes : artichaut, romarin, pissenlit, boldo, fumeterre, gentiane, chélidoine.


Comment aider notre foie ?

Les petits plus facile à mettre en place pour soulager notre foie et lui permettre d’assurer correctement ces fonctions pour le bien être de chacun de nous.

A éviter :
– les excès de consommation de graisses saturées (charcuterie, fromage, beurre, crème…)
– les excitants qui vont épuiser le foie : alcool, drogue, tabac…
– le stress chronique ou des colères intériorisées qui vont surmener le foie.

A ajouter :
1 soir par semaine faire une monodiète de légumes pour mettre les fonctions digestives au repos. Ce repas sera composé de légumes crus et cuits accompagnés d’un peu d’huile et d’herbes ou épices.
Pour aider le foie pensez à mettre une bouillotte chaude sur le foie (hors crise hépatique). Le foie est l’organe le plus chaud de l’organisme.
Ne vous privez pas des légumes verts et surtout lorsque c’est la saison des légumes alliés du foie tel que l’artichaut, le romarin, l’endive, la roquette, l’ail et l’oignon.
Isabelle Schillig, Naturopathe à Uriage, près de Vizille et Grenoble

Posted on Leave a comment

Le foie ami ou ennemi ?

Le foie, cet organe volumineux est souvent à l’origine de nombreux maux : mal de tête, fatigue chronique, haleine fétide, nausée, vertige, difficulté digestive, hépatite, cirrhose,…

Le foie et la vésicule biliaire travaillent ensemble, le foie produit la bile et la vésicule la stock pour la libérer aux moments opportuns.

Les 3 principales fonctions du foie :

Fonction de nettoyage : il filtre, épure le sang de nos déchets de manière continue (toxines, excès hormonaux, résidus de dégradation de nutriments…)

Fonction de stockage :il intervient dans la gestion et le stockage des graisses « bonnes et mauvaises » tel que le cholestérol, les tryglicérides…

Fonction de synthèse : il va permettre de créer de nouvelles protéines et vitamines essentielles pour l’organisme.

Faut-il soutenir ou drainer le foie ?
Dans un premier temps, je vous conseille de soutenir votre foie, c’est à dire lui permettre de se reposer et de fabriquer des nouvelles cellules hépatiques.
Si on draine un foie fatigué ne vous étonnez pas des conséquences physiques et psychologiques qui peuvent survenir : éruption cutanée, fatigue importante, humeur massacrante, digestion perturbée…
Pour soutenir le foie on va utiliser les plantes suivantes : chardon marie, desmodium, chrysantellum americanum.

Dans un deuxième temps on va drainer le foie, qui pourra cette fois-ci répondre à votre demande, car le voilà à nouveau en forme.
Pour épurer et donc stimuler le foie on utilisera surtout les plantes suivantes : artichaut, romarin, pissenlit, boldo, fumeterre, gentiane, chélidoine.

Comment aider notre foie ?
Les petits plus facile à mettre en place pour soulager notre foie et lui permettre d’assurer correctement ces fonctions pour le bien être de chacun de nous.

A éviter :
– les excès de consommation de graisses saturées (charcuterie, fromage, beurre, crème…)
– les excitants qui vont épuiser le foie : alcool, drogue, tabac…
– le stress chronique ou des colères intériorisées qui vont surmener le foie.

A ajouter :
1 soir par semaine faire une monodiète de légumes pour mettre les fonctions digestives au repos. Ce repas sera composé de légumes crus et cuits accompagnés d’un peu d’huile et d’herbes ou épices.
Pour aider le foie pensez à mettre une bouillotte chaude sur le foie (hors crise hépatique). Le foie est l’organe le plus chaud de l’organisme.

Ne vous privez pas des légumes verts et surtout lorsque c’est la saison des légumes alliés du foie tel que l’artichaut, le romarin, l’endive, la roquette, l’ail et l’oignon.
Isabelle Schillig, Naturopathe à Uriage, près de Vizille et Grenoble

Posted on Leave a comment

Drainer son corps

naturoblog-isabelle-schillig-naturopathe-grenoble-uriage

Les saisons propices au drainage sont le printemps et l’automne. Au printemps on nettoie l’organisme des surplus de l’hiver ; tandis qu’en automne on prépare le corps à s’adapter au froid. Sans oublier les périodes ou l’on va accumuler des repas copieux bien « arrosés », dans ce cas aussi un drainage serait idéal!

 Comment drainer son organisme ?

Il s’agit de stimuler les émonctoires, organes assurant le nettoyage du corps, par différents moyens. Particulièrement en cas de fatigue après les repas, langue pâteuse, peau boutonneuse, cernes, sensibilité aux infections…

Nettoyer son corps toute l’année: faire une monodiète un soir par semaine, on ne mangera qu’une famille d’aliments (légumes, fruits) ou qu’un seul aliment (carotte, cerise, riz) selon les saisons. Les herbes, les épices et l’huile sont utilisables.

Intestin : mettez vous au « vert », variez les légumes verts de saison. Pensez aux blettes, épinards, brocolis, choux, poireaux… Leur richesse en fibres facilitent le transit. Plantes : mauve, anis vert, cannelle, cumin, menthe…
Foie et vésicule biliaire : consommez des légumes de saveur amer et soufré : artichaut, endive, pissenlit, radis noir, oignon et ail. Plantes : fumeterre, romarin, curcuma, genévrier…
Reins : boire suffisamment dans la journée : eau, thé vert et tisane. Plantes diurétiques : jus et sève de bouleau, reine des prés, queue de cerises, bruyère…
Peau : stimulez le nettoyage de votre peau en transpirant tout simplement! Le sport et le sauna sont idéales pour ça. Le hammam facilitera l’élimination de peaux mortes.  Plantes : pensée sauvage, bardane, bourrache…
Poumon : oxygénez vous, ne vous privez pas d’activité physique ! Ces activités peuvent se faire en famille de manière ludique. Plantes : gingembre, serpolet, ronce, hysope…

Ces exemples sont déconseillées aux jeunes enfants, lors de la grossesse et aux personnes de poids faible. Si vous êtes dévitalisé on évitera le drainage risquant de déclencher une « crise curative ». Se faire guider par un naturopathe pour un suivi adapté et personnalisé.

 Ne faite pas durer une cure plus d’un mois, sinon vous risquez une déminéralisation.

Isabelle Schillig naturopathe à Uriage en Isère