Posted on Leave a comment

Alimentation de l’enfant, un goûter de qualité et problèmes spécifiques de l’enfant (4eme et dernière partie)

Pour finir sur ce dossier sur l’alimentation de l’enfant, je tenais encore à vous parler du goûter et d’outils face à des problèmes spécifiques à l’enfant.

Smoothie à la banane
Smoothie à la banane

J’ai encore vue récemment une famille qui prenait le goûter dans un parc : biscuits industriels et soda. Avec un goûter comme ça, l’enfant fait le plein de sucres dit rapides qui sont vites assimilés et aura rapidement faim à nouveau. Attention le sucre appelle le sucre !
Le goûter c’est le moment idéal pour manger des fruits frais et de faire le plein de vitamines surtout la Vitamine C que l’on trouve dans des aliments crus (voir alimentation et besoins en Vitamines et Minéraux).
Vers 16h-17h l’attention baisse un peu, le goûter est important il conditionnera aussi la faim du repas du soir.
On rajoutera avec le fruit frais ou sec quelques oléagineuses pour avoir un gouter qui tient plus longtemps.
On évitera à ce moment les biscuits, sodas contenant des sucres rapides qui donnent encore plus faim ! Voir les chips ou biscuits apéritifs renferment des mauvaises graisse. Attention à l’obésité.

Fruits secs : raisins, abricots, dattes, figues, canneberge, mangue,…

Gouter rigolo pour enfants
Gouter rigolo pour enfants

Oléagineuses : noix, noisette, amande, graine de courge, graine de tournesol, noix du brésil,…
Je vous invite à regarder un autre article parlant des goûter avec des idées de goûter.

Synthèse alimentation de l’enfant et problèmes spécifiques
  • Problème de croissance : 

Apport suffisant de vitamines(B et D) et minéraux (Magnésium, Calcium), crudité pour commencer le repas, gouter de fruits et d’oléagineuses riches en minéraux….

  • Problème de concentration et de fatigue :

Petit déjeuner des « Rois », ajouter des bonnes huiles dans l’alimentation, manger du poisson riche en oméga 3, repas du soir pas trop copieux pour une bonne nuit de sommeil (légumineuses 1/3 et céréales 2/3), besoin en vitamines B et en Magnésium

  • Problème d’obésité :

Importance du repas du matin, éviter les produits avec des sucres dit rapides, consommer des céréales de qualité ½ complètes Bio.

  • Problème d’hyperactivité

Attention aux sucres qui énervent ces enfants déjà « sous tensions » et éviter les colorants artificiels et parfums de synthèse. Consommer des bonnes graisses (huiles végétales et poisson) car il y aurait une altération du métabolisme des acides gras. Souvent enfant en déficit de vitamines du groupe B (alimentation équilibré, varié avec des aliments de qualité).

  • Difficulté vis à vis de l’alimentation :

Faire goûter l’aliment incriminé avec des aliments aimés, faire goûter plus d’une vingtaine de fois, présenter de manière ludique,… Repas équilibré pour un bon apport en Zinc.

  • Problème de santé – intoxication :

Consommer des céréales ½ Bio, éviter une consommation régulière de plats préparés car beaucoup de conservateurs, sucres et additifs.
C’était le dernier article concernant l’alimentation de l’enfant, suivez mon blog ou ma page Facebook pour découvrir de nouveaux dossiers santé ou recettes…. et pourquoi pas vous inscrire à ma newsletter !
Conseils d’Isabelle Schillig, naturopathe à Uriage à 10 minutes de Grenoble.

 

Posted on 1 Comment

Smoothie à la banane express

Smoothie à la banane Naturopathe Uriage
Smoothie à la banane Naturopathe Uriage
  • 2 bananes (légèrement tachetés)
  • lait de soja calcium (à mettre au frigo avant)
  • 1/2 cc de cannelle en poudre
  • 1 pincée cardamum en poudre

Dans un récipient haut ou blender mettre tous les ingrédients et mixer avec le mixeur la préparation. On rajoutera plus de lait pour rendre le smoothie plus liquide. Verser le tout dans un verre haut et servir avec une paille.

Le smoothie est une préparation légère et crémeuse, idéal par temps chaud et facile à préparer pour les grands et petits. C’est une manière ludique de faire manger des fruits aux enfants pour le goûter. Cette boisson énérgétique remplace avantageusement le milk shake.

L’essayer c’est l’adopter ! On peut varier les fruits en utilisant des fraises, framboises, mures…. sans oublier des mélanges banane – fraises, banane- abricots… donnez libre cours à vos envies et faites nous en part ! On peut aussi rajouter de la purée d’amande (1 cs) au smoothie pour avoir un goûter plus consistant, idéal avant d’allez faire du sport en fin de journée.

 

Recette d’Isabelle Schillig, naturopathe et animatrice culinaire à Uriage, près de Grenoble

 

Posted on 1 Comment

Gâteau aux dattes et aux noix

Gateau dattes et noix Isabelle Schillig
gâteaux aux dattes noix

(un vrai régale pour l’hiver, nourrissant !)

  • 200 g de cerneaux de noix
  • 400g de dattes deglet
  • 4 oeufs
  • 50 g de sucre Rapadura
  • 4 cs d’huile d’olive
  • 180 g de farine de riz ou blé
  • 1/2 paquet de poudre levante
  • 4 cs de lait de soja
  • 3 cs de cognac

Couper grossièrement les dattes et mélanger avec les cerneaux de noix.

Dans un autre saladier mélanger les jaunes d’oeufs, le sucre et l’huile.

Ajouter la farine et la levure, puis le lait, l’alcool et le mélange dattes – noix . 

Battre les blancs d’oeufs en neige et incorporer délicatement à la préparation.
Faire cuire au four à 180° pendant 45 minutes.

Recette d’Isabelle Schillig, naturopathe à Uriage, près de Grenoble et Vizille…

Posted on Leave a comment

Flan au cacao

  • 1 l de lait de soja calcium
  • 2 cs de cacao en poudre
  • 2 g d’agar agar en poudre (épaississant naturelle à base d’algue)
  • 2 bananes séchées

Dans une casserole délayer le cacao avec le lait de soja. A feu doux ajouter l’agar agar, laissez frémir 3 minutes en mélangeant.

Découper les bananes séchées en rondelles et les rajouter à la préparation.

Verser la préparation dans des ramequins individuels et mettre au frigo 2h avant de servir.

Alternative possible pour sucrer la préparation : on peut rajouter des morceaux de bananes séchées (2 à 3 bananes) dans le lait ou des dès d’écorces d’oranges confites (50g)

Recette d’Isabelle Schillig, naturopathe, iridologue à Uriage

Posted on Leave a comment

Brioche aux oranges confites

brioche_raisins Isabelle Schillig
  • 250g de farine de riz ou un mélange (riz-millet ou  riz-quinoa)
  • 14g de poudre levante
  • 6 cs d’huile d’olive
  • 15 cs de boisson végétale (soja, riz, amande, noisette)
  • 2 oeufs
  • 100 g d’oranges confites (en dés)
  • 1 cs de cognac
  • 1 goutte d’huile essentielle d’orange douce

Mélanger le sucre, les oeufs, l’huile d’olive et l’huile essenteille d’orange pour obtenir une préparation onctueuse.

Ajouter la farine avec la poudre levante, la boisson végétale et le cognac. Mélanger bien le tout et rajouter les dés d’oranges confites avant de disposer la pâte dans des petits ramequins individuels.

Mettre au four pendant 30 à 40 minute, thermostat 5.

Ces brioches se dégustent au petit déjeuner ou en guise de gouter accompagné d’un bon thé.

On peut remplacer les oranges confites par des fruits secs, on pensera alors à enlever l’huile essentielle et la remplacer par un peu de cannelle.

NB la photo représente des brioches aux raisins  à la farine de riz et millet (150g+100g)
Isabelle Schillig, naturopathe près de Grenoble

Posted on 3 Comments

Les goûters pour petits et grands

Les goûters restent un repère traditionnel dans la journée des enfants. Veillant à leurs besoins, en pleine croissance, on néglige rarement de leur préparer. Mais ils sont aussi une excellente idée pour nous, adultes. C’est le moment idéal pour un fruit. Cela évite les terribles fringales d’avant les repas, ou l’on pourrait tout avaler, et allége le repas du soir.

Gouter Isabelle Schillig
Gouter Isabelle Schillig

Encore faut-il penser au goûter d’une manière équilibrée, raisonnable, et saine!

Que de mauvaises habitudes rôdent dans nos postes de télévision, trop publicitaires! Avec d’abord l’abus de sucres raffinés. Les barres chocolatées, ou biscuits hyper-sucrés, sont générateurs de pics de glycémie, fringales, et préparent le terrain au diabète. Exactement le contraire de ce que le goûter doit faire! Idem pour les mauvaises graisses saturées, animales (viennoiserie, fromage). C’est un principe général très sain d’y substituer des graisses insaturées, végétales. Aussi navrant, l’abus de sel dans les terribles cacahuètes. Ai-je besoin d’évoquer les impostures publicitaires de certains produits laitiers ? Laits végétaux (d’amandes, de riz, voire de soja) avec une banane, ou yaourts de brebis, ou de chèvre, remplaceront avantageusement cela ! Dernière mauvaise habitude, les quantités : si la qualité est meilleure, la modération viendra sans effort !

Au contraire de ces mauvais points, le goûter peut être une occasion de bien régler son équilibre alimentaire.

C’est une heure idéale pour manger des fruits crus ou secs. En effet, éloigné des repas, le fruit ne fera pas fermenter le bol alimentaire, et sera vite digéré. Les sucres du fruits, accompagnés de minéraux, vitamines et enzymes, sont bien meilleurs que le sucre blanc raffiné omniprésent. Le goûter sera d’autant plus réussi si l’on apporte les bonnes graisses des oléagineux (amandes, noisettes, noix, mais non grillées ni salées!). Cela permettra entre autres d’avoir des vitamines liposolubles en plus de celles du fruit. Finalement c’est l’occasion de se faire plaisir avec une pause.

Je vous propose quelques exemples. Pour faire simple : un fruit de saison, avec une poignée d’amandes. Ou alors, des fruits secs (raisins, dattes, figues, abricots) et des noix. Pour une boisson onctueuse : mixer des bananes, avec du lait végétal, et des oléagineux.  Une autre association : une compote avec de la purée d’amande. Facile à transporter : les galettes de riz soufflé au chocolat noir. Pour finir, un goûter salé plus élaboré : du pain bis, recouvert de purée de sésame, de miso Japonais et de graines germées. Donnez libre court à votre inventivité !
 
Isabelle Schillig, naturopathe, près de Grenoble et Vizille