Publié le Laisser un commentaire

Crumble de fruits à la noix de coco (sans cuisson et sans gluten)

Crumble de fruits à la noix de coco (sans cuisson)
Crumble de fruits à la noix de coco (sans cuisson)

Idéal pour un goûter coloré avec des fruits d’hiver et des petites touches exotiques pour apporter le soleil en janvier. Recette qui plaira surement aux enfants et permettra de faire le plein de vitamines et d’antioxydants…

Recette pour 1 grand plat :

  • 3 bananes mûres (mouchetées)
  • 4 à 5 kiwis mûrs
  • 2 à 3 pommes
  • 100g de noix de coco en poudre
  • nectar de mangue

Peler les kiwis et les pommes (on peut garder la peau si elles sont bio). Les découper en petits bouts, faire de même pour les bananes en petites rondelles.

Saupoudrer généreusement la noix de coco en poudre et recouvrir avec du nectar de mangue.

On peut rajouter d’autres fruits, voire remplacer ceux de la recette selon vos envies…. 

N’oubliez pas que les goûters ne sont pas que réservés aux enfants ! Voir mon article les goûter pour petits et grands.
Recette sans gluten d’Isabelle Schillig, naturopathe à Uriage

Publié le 2 commentaires

Tarte aux myrtilles et à la noix de coco, sans gluten

Tarte myrtilles et noix de coco sans gluten
Tarte myrtilles et noix de coco sans gluten

Et pourquoi pas associer les myrtilles et la noix de coco dans une même tarte ! Ca en fait une recette avec une touche exotique.
La pâte est sans gluten, le beurre est remplacé par de la crème de coco et le tout est délicieux !

Recette pour une tarte

  • 200g farine de riz
  • 40g de sucre rapadura ou sucre complet
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 4 cs de crème de coco
  • 1 oeuf

Pour la garniture :

  • 500g de myrtilles fraiches ou surgelées
  • 6 cs de noix de coco rapée
  • 2 cs de sucre rapadura
  • 1 cs de crème de coco

Dans un saladier mélanger les ingrédients pour faire la pâte à tarte sans gluten (farine de riz, oeuf, sucres, crème de coco). Attention cette pâte est très friable, je vous conseille de l’étaler directement dans votre plat à tarte avec vos doigts. N’oubliez pas de la piquer avec une fourchette !

Pour la garniture : commencer par saupoudrer le fond de tarte avec la noix de coco et ajouter les myrtilles en les répartissants sur toute la surface du plat. On saupoudre de sucre et l’on peut rajouter un peu de crème de coco sur le dessus.

Faire cuire à 200° chaleur tournante pendant 25 à 35 minutes.

Bonne dégustation….
Recette sans gluten, d’Isabelle Schillig, naturopathe à Uriage près de Grenoble, à venir des cours de cuisine végétarienne et sans gluten. 

Publié le Laisser un commentaire

Panais au miel

panais, légume d'hiver
panais, légume d'hiver

Ce légume d’hiver souvent peu connu est délicieux ! Le panais ressemble à la carotte en plus sucré et plus fibreux. On peut le consommer :

  • cru : tout simplement râpé en salade, en bâtonnets pour un apéritif, en petits dés pour décorer un plat,…
  • cuit : cuisson douce, en purée, au four, en chips, en gratin….

Pour changer un peu du commun et ne pas avoir à gérer la cuisson, je vous confie ma recette du panais au miel.
Recette pour des légumes d’accompagnement pour 4 personnes

  • 3 panais
  • 2 cc de miel
  • 1 cs d’eau
  • 1 filet d’huile d’olive

Pour acheter du panais faire un tour au marché ou dans votre magasin bio, voire votre primeur.

Peler les panais comme on le ferait pour des carottes. Les détailler en forme de bâtonnets, ajuster la longueur selon vos envies. Les mettre dans un plat à four avec couvercle. Dans un bol, mélanger le miel et l’eau et verser sur les légumes. Recouvrir le tout d’un filet d’huile d’olive. Personnellement j’aime bien rajouter de la coriandre moulue pour trancher un peu le gout sucré.

Puis mettre au four avec le couvercle et faire cuire à 210° pendant  30 minutes.

Si l’on veut que les légumes “caramélisent” un peu, enlever le couvercle après 15 minutes de cuisson et remuer les légumes à ce moment là.

On peut accompagner ces panais par exemple avec des azukis (légumineuse) et du riz (céréale) ou des pois cassés et du quinoa… Essayer de veillez à l’association légumineuse et céréale pour avoir un repas équilibré et digeste.

Bon appétit !
Isabelle Schillig, naturopathe à Uriage près de Grenoble, Chamrousse, Vizille.

Suivez mon blog (inscrivez vous à la newsletter) ou ma page Facebook pour des idées recettes ou des conseils santé.

Publié le Laisser un commentaire

Salade de chou rouge aux noix et à la pomme

Salade de chou rouge aux noix et à la pomme

En hiver c’est la saison du chou et pourquoi pas le manger cru ! En naturopathie, je conseille toujours de commencer le repas avec une crudité pour faire le plein d’enzymes et de vitamines. Je vous propose cette salade croquante, et colorée facile à réaliser qui peut se servir en entrée.

Recette pour 2 personnes

Enlever les 2 premières feuilles du chou et couper la quantité voulut en fines lamelles. Eplucher la pomme et la détailler en petits bouts. Casser les noix pour en extraire les cerneaux.

Disposer d’abord le chou comme on ferait avec de la salade et parsemer de noix et de pomme. Sans oublier d’assaisonner avec l’huile et la sauce de soja.

On pourrait encore rajouter des morceaux de tome de brebis ou chèvre, voir des pois chiches, des raisins… A vous de créer selon vos envies du moment ou ce que vous avez à disposition chez vous ; n’hésitez pas à nous les partager !
Isabelle Schillig, naturopathie à Uriage près de Grenoble, conseillère en alimentation saine. Recette sans gluten et végétarienne facile à réaliser.

Publié le 2 commentaires

Bâtonnets aux raisins et aux graines de tournesol

Bâtonnets aux raisins et graines de tournesol
Bâtonnets aux raisins et graines de tournesol

Dernière recette de la trilogie “pâte à tarte à la noisette” déjà postée sur mon blog. Voici la dernière après les recettes de la tarte aux poireaux à la noisette et de la tarte aux poires à la noisette.

J’ai un petit faible pour cette recette très simple qui permet d’utiliser les restes de pâte à tarte. Ces bâtonnets croquants sont sucrées avec les raisins et les graines de tournesol dégagent une saveur grillée.

Je vous invite à réaliser ces bâtonnets avec vos enfants, ils seront ravis de vous aider, de malaxer la pâte et de goûter quelques raisins ou graines au passage.

Pour les quantités je vous laisse doser selon le reste de pâte que vous avez, mais cela dit soyez généreux !

Mélanger les raisins et les graines de tournesol à la pâte à tarte. Etaler avec le rouleau et détailler en bâtonnets. Faire cuire en même temps que votre tarte dans un four à 210°C pendant 10 à 15 minutes.

Les graines de tournesol se trouvent facilement en magasin Bio en vrac, comme les raisins. Je les considère comme des produits de base à avoir dans sa cuisine.

Cette recette peu aussi se faire avec de la pâte brisée salée, rajouter juste un peu de sucre complet (Rapadura) ou plus de raisins.

Isabelle Schillig, naturopathe à Uriage près de Grenoble, à venir bientôt des ateliers – cours de cuisine végétarienne près de Grenoble.

Publié le 3 commentaires

Tarte aux poires et à la noisette

Tarte aux poires et à la noisette
Tarte aux poires et à la noisette

Je continue ma déclinaison autour de recettes avec de la purée de noisette et aujourd’hui ce sera un dessert. J’avais déjà posté sur mon blog une recette salée à la purée de noisette, on peut préparer la salée et la sucrée au même moment.

Pour les adeptes de tartes en dessert un peu originales et digestes, je vous propose cette recette.

Tarte pour 8 personnes


Pâte à tarte sucrée

  • 150g de farine de riz
  • 50 g de farine d’épeautre complete
  • 1 cs de purée de noisette (bien pleine)
  • 1 verre de lait de soja
  • 2 cs de sucre rapadura
  • 3 cs d’huile d’olive
  • 1 cc de cannelle

Garniture

  • 5 à 8 poires (selon taille)
  • 3 cs de crème de soja
  • 1 cs de sucre rapadura
  • 2 cc de purée de noisette

Pour la pâte à tarte sucrée mélanger tous les ingrédients dans un saladier : les farines, purée de noisette, lait de soja, sucre rapadura et la cannelle. Former une boule et mettre au frais.

Pendant ce temps éplucher les poires et les couper en gros quartiers.

Etaler la pâte à tarte au rouleau à patisserie et mettre dans le plat. Piquer la pâte à la fourchette et saupoudrer avec du sucre, la purée de noisette et la crème de soja. Déposer les quartiers de poires sur le dessus et enfourner à 210°C pendant 25 minutes.

Pour donner un aspect plus doré aux poires, on peut les napper avec 2 cs à soupe de jus de pomme ou poire 10 minutes avant la fin de la cuisson.
Bon appétit…

A venir bientôt sur mon blog comment utiliser les restes de pâte à tarte….
Isabelle Schillig, naturopathe à Uriage près de Grenoble.

 

Publié le 3 commentaires

Tarte aux poireaux et à la noisette

Tarte aux poireaux et à la noisette
Tarte aux poireaux et à la noisette

Et voici ma première publication pour 2014… 

Je vous fait partager cette recette que j’aime bien faire avec une pâte brisée à la farine de riz et à la purée de noisette. Pour les repas après les fêtes un peu de fibres fera du bien au transit et contribua à faire un nettoyage doux des intestins, merci le poireau. J’ai tenté cette recette avec des enfants et elle a eu un grand succès, le goût de la noisette plaît !

Recette pour une tarte de 8 personnes

Pour le fond de tarte, presque sans gluten, j’ai ajouté de la farine d’épeautre pour obtenir une pâte uniforme qu’on peut étaler. Pour ce qui veulent la même chose mais sans gluten, c’est possible. Ne mettre que de la farine de riz et utiliser vos doigts pour étaler la pâte qui s’effrite dans le moule à tarte.

Pâte à tarte salée

  • 150g de farine de riz
  • 50 g de farine d’épeautre complete
  • 1 cs de purée de noisette (bien pleine)
  • 1 verre de lait de soja

Pour la garniture

  • 4 à 5 poireaux
  • 20 cl de crème de soja
  • 2 cc de purée de noisette
  • 2 oeufs

Dans un saladier mélanger tout les ingrédients pour faire la pâte à tarte : farines, purée de noisette et verre de lait de soja. Former une boule avec la pâte et la mettre au frigo.

Préparer la garniture : laver et émincer le poireaux, puis les mettre à cuire dans une casserole avec un peu d’eau pendant 5 à 10 minutes pour ramollir ses fibres.

Dans un saladier casser les oeufs et mélanger avec la crème de soja.

Sortir la pâte du frigo et l’étaler avec le rouleau pour la déposer dans votre plat à tarte recouvert de papier cuisson. Piquer le fond de la pâte à l’aide d’une fourchette. Egoutter les poireaux cuits et les disposer dans sur la pâte.

Recouvrir le tout avec l’appareil à base d’oeufs et de crème. Pour la décoration, on peut dessiner une spirale avec la purée de noisette, même si elle s’efface un peu avec la cuisson.

Il ne reste plus qu’a enfourner pendant 25 à 30 minutes à 210°C et déguster avec une bonne salade verte de saison (mâche, chicorée, pourpier, cresson…) ou une crudité (betteraves crues, carottes râpées, panais râpés….).

Je vous donnerais bientôt des idées pour utiliser les restes de pâtes à tarte en petits bâtonnets croquants et sucrées… Suivez mon blog pour rester informé !
Isabelle Schillig, éducatrice de santé à Uriage près de Grenoble

Publié le 2 commentaires

Lentilles corails aux épices et riz (sans gluten)

Lentilles corails aux épices et son riz
Lentilles corails aux épices et son riz

Recette pour 6 personnes

Pour les lentilles :

  • 1 vol de lentilles corails
  • 1 + 1/2 vol d’eau
  • 4 poireaux
  • 2 carottes
  • 1 oignon
  • 2 têtes d’ail
  • 1 cc curcuma en poudre
  • 1 cc curry en poudre
  • 1 cc coriandre à moudre ou moulue
  • 1cc cumin en grain
  • 2 cs d’huile d’olive

Pour le riz

  • 1 + 1/2 vol de riz
  • 3 vol d’eau

Laver, éplucher et émincer les légumes.
Rincer le volume de lentilles corails à l’eau pour les débarrasser des impuretés. Dans une casserole de type faitout, faire revenir l’oignon et l’ail émincés dans de l’huile d’olive. Une fois l’oignon et l’ail cuits rajouter les épices : curcuma et curry en poudre, coriandre moulue ou à moudre et le cumin. Bien remuer pendant 3 minutes, les épices libèrent tout leurs arômes en les faisant cuire ainsi. Puis rajouter les lentilles corails rincées, les légumes et l’eau. Mettre le couvercle sur le faitout et laisser cuire pendant 15 à 20 minutes à feu doux. Rajouter un peu d’eau si nécessaire.

Ce plat de lentilles aux épices s’accompagne d’une céréale (riz, quinoa, sarrasin, millet…). Je vous invite à servir plus de céréales (3/4) que de protéines végétales, ici les lentilles corails (1/4) pour une meilleure assimilation et digestion.
On peut aussi rajouter des noix de cajou ou noix, du raisin sec, du gingembre au moment de servir ; donner libre cours à vos envies et votre imagination….
J’ai pour habitude de ne pas saler mes recettes, mais je vous invite à rajouter un filet d‘huile de noix ou de colza et de sohyu (sauce au soja remplaçant le sel).
Merci pour vos retours…
Recette d’Isabelle Schillig, naturopathe, iridologue à Uriage près de Grenoble.

Publié le 3 commentaires

Le tempeh fumé

On connait très peu cette source de protéines végétales à base de fèves de soja.

Tempeh fumé
Tempeh fumé

Le tempeh nous vient d’Indonésie.
Il ne faut pas le confondre avec le tofu qui lui aussi est issu du soja:

  • tempeh fermentation de graine de soja jaune immature, d’aspect granuleux ; on voit les graines
  • tofu issu de la coagulation du soja, d’aspect lisse

On l’achète sous forme de grosse saucisse au rayon frais (soit nature, soit fumé) des magasins Biologique.

Pour le préparer, le couper en fine tranche et le faire frire sur les 2 faces dans de l’huile d’olive ou de l’huile de coco (comme en Indonésie, un délice !).

Se sert avec des légumes et une céréale pour une bonne digestibilité et un bon apport en protéines.

Recette d’Isabelle Schillig, naturopathe, relaxation Thailandaise à Uriage.

Tempeh fumé et grillé
Tempeh fumé
Publié le Un commentaire

Haricots rouges parsemés de persil et de gomasio

Oignons et haricots rouges

Recette pour 4 personnes

  • haricots rouges 125g
  • 1 oignon
  • eau
  • 1 à 2 cs huile d’olive

Accompagnements

  • riz
  • fenouil
  • gomasio
  • persil (facultatif)
  • huile de colza ou noix

Dans cette recette nous aurons comme protéine végétale, les haricots rouges, et comme céréales le riz et enfin du fenouil pour les légumes. Cette combinaison permet d’avoir un repas digeste et bien équilibré.

La veille faire tremper les haricots rouges dans de l’eau toute une nuit. Le lendemain matin, enlever l’eau de trempage et les mettre dans une casserole pour démarrer la cuisson. Les couvrir d’eau ou mesurer 1 volume de haricots pour 3 volumes d’eau.

Laisser cuire pendant 10 minutes, une mousse blanchâtre se forme sur le dessus (ce sont des impuretés que l’on va enlever pour les rendre plus digeste). Egoutter et rincer les haricots dans une passoire pour éliminer cette mousse. Puis recommencer la cuisson dans de l’eau froide pendant 45 minutes. Verifier toujours qu’il reste suffisamment d’eau dans votre casserole ! Une fois la cuisson finie, les haricots sont devenus tendres au toucher. Les égoutter dans une passoire.

Pendant ce temps on peut préparer les accompagnements : le riz et le fenouil. Laver et hacher le persil qui aromatisera la préparation, à rajouter à la fin uniquement.
Peler et émincer l’oignon. Dans une poêle mettre 1 cs d’huile d’olive et faire revenir l’oignon avec les haricots rouges pendant 8 à 10 minutes.

Le tout est prêt il n’y a plus qu’à servir !

Mettre plus de riz dans l’assiette que de haricots rouge, pour une bonne digestibilité de votre plat. Sur l’ensemble de l’assiette, on met un filet d’huile de colza, on parseme avec du persil haché et du gomasio

Petites astuces :

  • cuire tout le paquet d’haricots rouges (environs 500g) et congeler le surplus en petites quantités prêtes à l’emploi.
  • on peut cuire les haricots rouges le matin lorsqu’on prend son petit déjeuner pour éviter d’avoir à surveiller un autre moment de la journée
Recette d’Isabelle Schillig, Naturopathe à Uriage (38410) à 10 minutes de Grenoble.