Publié le Un commentaire

Courgette en cylindre aux lentilles et à l'amande

Courgette en cylindre et lentilles à la poudre d'amande
Courgette en cylindre et lentilles à la poudre d'amande

Recette pour 2 personnes

  • 1 grande courgette
  • 1 oignon botte
  • 250 g de lentilles brunes
  • 2 cs de poudre d’amande
  • 2 cs d’huile d’olive
  • 3 à 4 feuilles de basilic

Je vous invite pour cette recette à préparer en avance vos lentilles brunes de la manière suivante :

  1. Faire tremper une nuit les lentilles brunes dans de l’eau. Je vous conseille de préparer tout le paquet, on congèlera l’excèdent pour une utilisation ultérieure.
  2. Le lendemain matin les rincer et les faire cuire pendant le petit déjeuner pendant 30 minutes en changeant l’eau en cours de cuisson. C’est à dire que 15 minutes après l’ébullition on rince et on redémarre la cuisson à l’eau froide pour les 15 minutes restantes. Cette opération permet d’enlever les impuretés et des les rendre plus digeste.
  3. En fin de cuisson enlever l’eau excédentaire, les rafraîchir à l’eau froide pour les refroidir et les conserver au frigo jusqu’à utilisation.
  4. Les lentilles qu’on n’aura pas utilisées seront à congeler en portions selon vos habitudes culinaires.

Plus d’informations sur la cuisson des légumineuses en cliquant sur ce lien 
Laver les légumes : courgette, oignon et basilic, puis faire de gros tronçons avec la courgette. Emincer votre oignon en utilisant également la partie verte du légume.

On va vider maintenant les tronçons de courgette avec une cuillère à café ou une cuillère à melon (permettant de faire des boules, voir photo ci dessus).

Dans les cylindres obtenus, mettre une feuille de basilic et garnir de lentilles et d’oignons qu’on aura au préalable mélangés.

Recouvrir le tout avec de la poudre d’amande et un filet d’huile d’olive.

Faire cuire le tout au four (thermostat 210)C) pendant 30 minutes.

Cette recette à base de légumineuse et de légumes se sert avec une céréale de votre choix et une crudité ou les boules de courgettes qu’on a extraites du légume cuisiné.
Bonne dégustation !

Isabelle Schillig, naturopathe à Uriage près de Grenoble.

Vous pouvez suivre mes publications en vous abonnant à mon blog : https://naturopathe-uriage.fr  ou à ma page Facebook: https://www.facebook.com/NaturopatheUriageETGrenoble

Publié le Laisser un commentaire

Biscuit noix de coco-framboise

Biscuit coco-framboises sans gluten
Biscuit coco-framboises sans gluten

J’ai utilisé cette recette pour faire un gâteau d’anniversaire sans gluten. En ce début de printemps les fruits rouges ne sont pas de saison, alors j’ai eu recours aux framboises surgelées.

Recette pour 1 génoise (sans gluten)

  • 3 cs de noix de coco râpée
  • 4 oeufs
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • c cs de sucre complet ou de fleur de coco
  • 1 cc de rhum
  • 3 cs de farine de riz
  • 1 cc de bicarbonate de soude

Ingrédients pour la crème à la coco:

  •  100 ml de crème de coco
  • 1 cs de crème de soja
  • 3 cs de noix de coco râpé
  • 2 cs de sucre complet

Pour le décor :

  • 400g de framboises fraîches ou surgelés

Commençons par réaliser la génoise : tout d’abord préchauffer votre four à 180°. Dans un saladier mélanger les jaunes d’oeufs et les sucres pendant 5 minutes. Rajouter le rhum, la noix de coco, la farine de riz et le bicarbonate. Battre les blancs en neige et les incorporer à la préparation. Mettre dans un moule à tarte et faire cuire pendant 15 à 20 minutes à 180° dans four chaud.

Pendant ce temps préparer la crème à la coco : battre la crème de coco, la crème de soja et le sucre ensemble avec votre robot pendant 5 minutes. Puis mettre le tout au congélateur ou freezeur pendant 15 minutes. Et rebattre au robot pendant 5 minutes.

Une fois la génoise refroidit on peut choisir de la couper en deux ou l’utiliser de la sorte comme un fond de tarte. Recouvrir de crème de coco puis de framboises.

Il est plus sage d’attendre avant de déguster ce biscuit que la crème de coco imbibe la génoise et pour ce faire le laisser au frigo 2 heures, il n’en sera que meilleur !

Recette d’Isabelle Schillig, naturopathe à Uriage, près de Grenoble, Saint Martin d’Uriage.
Si cette recette vous a plu suivez mon blog ou ma page Facebook pour découvrir de nouveaux dossiers santé ou recettes…. et pourquoi pas vous inscrire à ma newsletter et en parler à vos amis !

Publié le Laisser un commentaire

Azukis au gingembre et à la pistache

Azukis à la pistache et au gingembre
Azukis à la pistache et au gingembre

Recette pour 4 personnes

  • 1 paquet d’azuki (petits haricots rouge)
  • gingembre frais
  • pistaches salée
  • 1 oignon
  • huile d’olive

Accompagnement

  • 2 aubergines
  • 3 gousses d’ail
  • huile d’olive

Les azukis sont des légumineuses au goût très fin, personnellement j’ai un petit faible pour celles-ci. Pour les préparer il faut un peu s’organiser dans le temps et faire tremper les azukis dans de l’eau la veille. Je vous conseille de faire tout le paquet et de congeler le surplus.

Le lendemain matin au réveil, les rincer, les mettre dans une casserole et les recouvrir d’eau froide. Laisser cuire environs 15 minutes, une petite écume blanchâtre se forme sur l’eau. On rince les azukis et on les refait cuire dans de l’eau froide pendant 30 minutes. On les égouttes, on prélève la partie qu’on utilise et le reste, on le met dans des sacs à congélation. En préparant les azukis le matin, ils seront rapidement prêt pour le repas de la journée.
Préparer le gingembre frais en enlevant la peau et en le hachant.

Pour les pistaches grillées et salées enlever les coquilles et hacher les pistaches grossièrement.

Couper l’oignon et le faire revenir dans une poêle avec de l’huile d’olive pendant 5 minutes. Rajouter les azukis dans la poêle.

Accompagnement :
Une manière toute simple et goûteuse pour préparer les aubergines.

Peler et couper l’ail en grosse lamelles. Laver les aubergines, couper les en 2 en laissant les 4 parties attachées à la tête du légume. Découper 2 feuilles d’aluminium pour y mettre les aubergines que l’on va piquer d’ail et arroser d’huile d’olive. Envelopper le tout et faire cuire au four pendant 35 minutes à 210°C.

A présenter selon vos envies et à accompagner d’une céréale de votre choix. Sans oublier de saupoudrer le plat avec les pistaches et le gingembre. J’aime bien aussi mettre un filet d‘huile de colza sur les azukis et céréales.

Bonne appétit et faite moi part de vos idées !
Recette d’Isabelle Schillig, naturopathe à Uriage près de Grenoble, Chamrousse, Vizille….

Publié le Un commentaire

Crumble aux fruits de saisons

Crumble d'abricots et poudre d'amande
Crumble d'abricots et poudre d'amande

(pour 4 à 6 personnes)

  • 1kg de fruits de saisons
  • 125 g à 180 g d’amande ou noisette en poudre
  • 5 cuillères à soupe de sucre Rapadura ou Muscovado
  • 1 cuillère à soupe d’eau de fleur d’oranger

Laver les fruits de saison, les découper en morceaux et les mettre dans un moule à gratin.

Mélanger la poudre d’amande et le Rapadura et bien recouvrir les fruits.

Arroser le tout avec de l’eau de fleur d’oranger.

Mettre au four pendant 30 minutes à thermostat

Déguster chaud ou froid.

Astuce : peut s’accompagner pour les gourmands de crème dessert au soja vanille ou d’une boule de glace.

Recette d’Isabelle Schillig, naturopathe à Uriage près de Grenoble, Chamrousse, Vizille.

Publié le Laisser un commentaire

Salade de betteraves aux fèves

Salade de betteraves aux fèves
Salade de betteraves aux fèves
Une petite salade estivale, rapidement faite !

Recette pour 2 personnes

  •  2 betteraves crues (moyenne à grande)
  • fèves
  • feuilles de basilic
  • amandes effilées
  • huile de colza
  • sohyu (sauce de soja)
Commencer par préparer les fèves : ouvrir les fèves et les faire cuire dans un peu d’eau pendant 10 à 15 minutes. Eplucher et couper les betteraves en gros dès. Faire revenir des amandes effilées dans une poêle ou sous le grill pour les dorer et donner un bon goût grillé. Récolter et laver quelques feuilles de basilic. Pour servir dans un bol ou sur une assiette commencer par mettre les betteraves, puis les fèves, les amandes et le basilic. Recouvrir d’un filet d’huile de colza et d’une touche de sauce au soja. Bon appétit ! Recette d’Isabelle Schillig, naturopathe à Uriage près de Grenoble, Vizille, Chamrousse, Saint Martin d’Uriage.
Publié le Laisser un commentaire

Omelette aux cerises

Omelette aux cerises
Omelette aux cerises

Recette pour une grande omelette 5 personnes

  • 1 kg de cerises juteuses
  • 6 oeufs
  • 12,5 cl crème de soja liquide
  • 3 cs sucre complet

Laver et équeuter les cerises, puis les mettre dans une poêle chaude avec 2 cs sucre complet. Piquer avec la fourchette les cerises pour faire couler un peu de jus et réduire le feu.

Pendant ce temps dans un saladier casser les oeufs et les battre avec la crème et 1cs de sucre complet.

Une fois les cerises bien cuites et le jus légèrement caramélisé ajouter la préparation aux oeufs et faire cuire à feu doux avec un couvercle pendant 10 minutes (les oeufs doivent être cuits! ).

Retourner l’omelette dans une grande assiette, laisser refroidir, puis mettre au réfrigérateur. Si possible attendre le lendemain elle sera encore meilleure !

Bonne dégustation et attention aux noyaux !
Recette d’Isabelle Schillig, naturopathe à Uriage 38410

Publié le Un commentaire

Crème caramel à la lavande

Crème caramel à la lavande à la sortie du four
Caramel au miel de lavande début cuisson

Recette pour 6 personnes

Pour la crème :

  • 6 oeufs
  • 75 cl de lait de soja au calcium
  • 20 cl de crème de soja
  • 1 goutte d’huile essentielle de lavande fine
  • 3  à 4 cc de miel de lavande
  • 1 sachet de sucre vanillé

Caramel au miel de lavande doré, la cuisson est finie.

  • 3 cs de miel de lavande
  • 3 cs d’eau
  • jus de citron

Commencer par préparer le caramel en mettant le miel et l’eau dans une casserole. Faire cuire lentement jusqu’à ce qu’il commence à dorer. Enlever du feu et rajouter quelques gouttes de jus de citron pour stopper la cuisson.

Le verser dans les ramequins lorsque le caramel est encore liquide.

Préparer maintenant la crème aux oeufs ;

Caramel au miel de lavande dans un saladier casser les oeufs, ajouter le miel (mélanger la goutte d’huile essentielle de lavande avec le miel), le sucre vanillé et mélanger avec le fouet. Mettre le lait et la crème au soja dans une casserole et faire frémir. Verser le liquide encore chaud sur la préparation aux oeufs, bien mélanger pour ne pas faire cuire les oeufs. Le mélange est prêt ! Le répartir dans les ramequins au caramel.

Faire cuire les ramequins au bain-marie dans le four à 180°C pendant 20 minutes ou plus si le plat est plus grand.

Peut se déguster chaud ou froid.

Recette d’Isabelle Schillig, naturopathe en Isère (38)

Publié le Laisser un commentaire

Boulgour aux petits légumes au fromage de chèvre ou en crumble

Boulgour aux légumes

Recettes pour 4 personnes

  • boulgour gros complet (1 volume)
  • persil (5 branches)
  • 4 gros champignons de Paris
  • oignon frais
  • 2 cs huile d’olive
  • curcuma (assaisonnement de couleur orange)
  • bûche de fromage de chèvre
  • poudre d’amande
  • eau

Cuire le boulgour : 1 vol de céréale pour 1 fois et 1/2 d’eau.  Dans l’eau froide  mettre le boulgour et faire cuire pendant 15 minutes à couvert – feu doux.

Nettoyer les légumes, hacher le persil, émincer l’oignon botte et les pieds des champignons. Mélanger tous les ingrédients et le boulgour dans un saladier avec de l’huile d’olive (2 cs).

Au fromage de chèvre :
Garnir les têtes de champignons avec le mélange précédent, recouvrir d’une rondelle de fromage de chèvre et parsemer avec un peu de curcuma.

En crumble :

Crumble de boulgour aux légumes

Même préparation légumes et boulgour à mettre dans un plat et saupoudrer de poudre d’amande et d’huile d’olive.
Faire cuire les 2 plats au four pendant 25 minutes à 180°C.
Assaisonner selon votre goût et bon appétit.

Recette d’Isabelle Schillig, naturopathe à Uriage près de Saint Martin d’Uriage, Chamrousse et Vizille

Publié le 2 commentaires

Sirop aux fleurs de pissenlits

Fleurs de pissenlit en sirop
Fleurs de pissenlit en sirop

Recette printanière aux fleurs jaunes 

  • enivrons 100 têtes fleuries
  • 4 pommes non traitées ou sinon les peler
  • 2 sachets de sucre vanillé
  • 2 cs de jus de citron
  • 4 cs de sucre de canne
  • 75 cl d’eau

Cueillir des fleurs dans un champ non traité.

Couper les pommes en quartier sans les éplucher et préparer le jus de citron.  Dans une casserole faire bouillir l’eau puis rajouter les pissenlits, les pommes et le jus de citron et laisser cuire pendant 20 minutes.

Filtrer la préparation et collecter le jus, que l’on va refaire cuire avec les sucres pendant au moins 30 minutes.

Puis laisser refroidir, mettre en bouteille et déguster… Se garde au frigo…

Publié le 3 commentaires

Le panisse, le pois chiche tout prêt !

Le pois chiche rendu célèbre par le couscou, et le houmous est une protéine végétale ou légumineuse très intéressante.

Panisse, à base de purée de pois chiche
Panisse, à base de purée de pois chiche

Il est riche en : protéines, vitamines B et tryptophane. Ce dernier est un acide aminé précurseur de sérotonine et de mélatonine, ce sont des neurotransmetteurs agissants sur l’humeur et le sommeil réparateur.

Pour bien le digérer mieux vaut l’associer avec des céréales, dans les proportions suivantes 1/4 pois chiche pour 3/4 céréales (riz, blé, avoine…).

Pour le cuisiner, il faut le faire tremper une nuit dans de l’eau et le lendemain le cuire dans une eau propre environs 1h30. Je vous conseille dans cuisiner plus que prévu pour pouvoir en congeler et ainsi l’utiliser facilement.

Une autre solution pour manger des pois chiches et pour régaler les enfants, c’est le panisse. C’est une purée de pois chiche mise sous vide avec de l’eau en forme de saucisse. On découpe des tranches ou des dés que l’on fait cuire au four ou à la poêle avec de l’huile d’olive. Le panisse est une spécialité venant d’Italie, il est très consommé dans le bassin méditerranéen.

Panisse saisit à la poêle
Panisse saisit à la poêle

On peut en acheter en magasin Biologique dans le rayon frais. Peut être même dans les magasins Italien ?

Pour l’accompagner des légumes et une céréale permettra d’équilibrer votre plat.

Personnellement j’aime bien le manger avec du riz et des courgettes à la poêle.   A vous de composer maintenant !

Isabelle Schillig, naturopathe à Uriage près de Grenbole